Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
30 juin 2021 3 30 /06 /juin /2021 16:02

 

SOUVENIRS

De Roger Trosset

1920 à 1939

 

« De ce qui ne s’appelait pas encore place du Marché et qui était en cours de défrichage et d’aménagement, à la route de Meaux ( RN3), toute la partie droite de la route de Vaujours, devenue ensuite avenue Eugène Varlin s’est appelée « Val de Muguet ».

 

Rue La Fontaine

 A l’origine, la rue La Fontaine n’était qu’une piste tracée au milieu des bois puis défrichée pour permettre l’accès aux terrains et délimiter les lots, qui ensuite étaient bornés ou entourés par chaque propriétaire. Ensuite c’était défrichage et abattage des bois, puis chacun arrangeait son terrain, surtout en culture, on  pensait peu au jardin d’agrément. Mon père et mon grand-père ont beaucoup travaillé, mon père ayant acheté son lot en 1924 (terrain acquis pour 4200francs pour 800m2.) Il y avait une grande solidarité entre voisins pour les constructions légères ou l’abattage.

L’automne venu, chacun ramassait ce qu’il y avait dans la maison, ainsi que les derniers légumes et fleurs et regagnait Paris. Durant l’hiver ces lieux étaient peu ou pas visités.

Le pays, par dérision, était appelé « Villepatauge » car en descendant du train, les pionniers quittaient leurs chaussures pour mettre sabots ou bottes ou vice versa quand ils regagnaient leur domicile à Paris. Le tortillard mettait une heure pour regagner Paris s’arrêtant à toutes les gares.

La rue fut viabilisée en 1929-30. Chacun s’éclairait comme il pouvait : pétrole, lampe à huile, bougies.

Le marché faisait une timide apparition, et nombreux étaient les gens qui venaient de Paris le dimanche pour des achats moins chers, car détaxés par rapport à Paris. Bien entendu, il fallait éviter les douaniers de la Gare du Nord.

Certaines journées se passaient en pique-nique au bord du canal, nombreux étaient les pêcheurs et il y avait un endroit réservé à la baignade. »

Extrait de Villeparisis au XXème siècle

Cartes postales de F.Gagnepain

 

Histoire de Villeparisis:  souvenirs d'un Villeparisien  ( suite)
Histoire de Villeparisis:  souvenirs d'un Villeparisien  ( suite)
Histoire de Villeparisis:  souvenirs d'un Villeparisien  ( suite)
la gare

la gare

le marché

le marché

Histoire de Villeparisis:  souvenirs d'un Villeparisien  ( suite)
les sabots ( musée de l'association)

les sabots ( musée de l'association)

Partager cet article
Repost0

commentaires