Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
24 août 2022 3 24 /08 /août /2022 14:23

 

Le canal de l'Ourcq

 

usine élévatoire de Trilbardou

 

L’usine élévatoire de Trilbardou est une machine hydraulique  située à  Trilbardou qui permet d'alimenter le Canal de l'Ourcq en eau de la Marne. Elle se trouve en contrebas du canal, à 39 km du bassin de la Villette .

 

Cette machine, datant de 1865 et classée monument historique en 1989, est toujours en état de fonctionnement, mais l'alimentation en eau du canal est désormais essentiellement assurée par des pompes électriques installées dans un bâtiment à l'entrée du site

 

Le barrage sur laMarne  fournissait l'énergie à l'usine élévatoire, avant que la roue Sagebien soit relayée par des pompes électriques

Le Canal de l'Ourcq, mis en service en 1821, est essentiellement alimenté en eau par la rivière Ourcq , la Beuvronne et la Thérouanne et d'autres affluents mineurs de l'Ourcq.

Toutefois, les étés 1858 et 1865 furent des périodes de sécheresse durant lesquels la navigation sur le canal fut pratiquement paralysée. La Ville de Paris obtint deux décrets du 14 avril 1866 l'autorisant à puiser de l'eau de la Marne sur deux sites situés, l'un à Isles-les-Meldeuses et l'autre à Trilbardou, là où le canal était établi à proximité de la rivière.

 

Photos: Daniel Bernal

 

 

 

Le canal de l'Ourcq: usine élévatoire de Trilbardou
Le canal de l'Ourcq: usine élévatoire de Trilbardou
Le canal de l'Ourcq: usine élévatoire de Trilbardou
Le canal de l'Ourcq: usine élévatoire de Trilbardou
Le canal de l'Ourcq: usine élévatoire de Trilbardou
Le canal de l'Ourcq: usine élévatoire de Trilbardou
Partager cet article
Repost0

commentaires