Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 09:30

LES AUBERGES

A cette époque, Villeparisis était un bourg essentiellement rural qui connaissait une certaine animation grâce à sa situation sur la route d’Allemagne. C’était donc un important point d’étape à sept heures de Paris. Aussi  prospérèrent de grandes auberges, munies de hangars où l’on remisait les voitures et où les voyageurs passaient la nuit.

Six auberges furent fondées : Le Cadran bleu, le Cheval blanc, l’Ecu, l’Etoile, le Grand Monarque et la Croix blanche qui s’appela le Grand Vainqueur au XIXème siècle (en l’honneur de Napoleon Bonaparte, alors Premier Consul, qui, croit-on, y aurait couché en revenant de campagnes). Le Grand Monarque, la plus prestigieuse de ces auberges ( qui abrite aujourd’hui la Mairie de Villeparisis) fut construite vers 1750 par la famille Huppeau en bordure de la route vers l’Allemagne. En 1754, Anne Huppeau, héritière de l’auberge, épousa le seigneur de Montzaigle : Jean-Joseph Michaut de Saint-Pierre. L’auberge fut alors confiée à des tenanciers.

Le XIXème siècle porta un coup fatal à l’hôtellerie villeparisienne ; en effet, le déclin du transport routier fut provoqué par le développement du canal de l’Ourcq, puis du chemin de fer. Les hôtelleries fermèrent les unes après les autres.

En 1862, sous le mandat de Monsieur de Ruzé, une partie du bâtiment de l’auberge du Grand Monarque fut requise par la commune qui en fit une mairie et une école. C’est en 1865 que l’hôtel fut entièrement racheté par la ville.

 
Sources : Villeparisis et son histoire et 

Bref tableau de l’histoire de Villeparisis de B.Ruff

 


Ferronnerie provenant des dépendances de l’auberge du Grand Vainqueur ( musée)
 
ancienne auberge du Grand Monarque



Partager cet article
Repost0

commentaires