Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 07:35

Les de Bernez étaient originaires du Piémont, une branche émigra en Picardie, où le patronyme se transforma en de Berny. Gabriel de Berny, conseiller à la Cour Royale  épousa à Livry  Louise-Antoinette-Laure Hinner, âgée de  seize ans  le 8 avril 1783.


En 1815, les époux de Berny acquirent à Villeparisis une maison qui se trouvait à l’extrèmité du village au nord de la route de Paris ( aujourd’hui, rue de Ruzé). Ils y passaient les étés avant de regagner Paris. Outre le père et la mère, la famille se composait de quatre filles : Emilie Gabrielle qui se maria en 1819, Augustine Jeanne, Louise Emmanuelle ( connue sous le prénom d’Elisa), Laure Alexandrine et de trois garçons : Lucien Charles Alexandre, Armand Marie, Antoine Ange. Un garçon était mort en 1814 et une fille en 1816.


En 1832, la famille de Berny ayant éprouvé des revers de fortune ( dont Balzac eut une part)vendirent la propriété pour s’installer à Saint-Firmin dans l’Oise.


Le conseiller de Berny avait sauvé le Palais de Justice en 1830 ; devenu aveugle, il prit sa retraite en 1840 et décéda en 1851 à l’âge de 82 ans.     


Madame de Berny mourut le 27 juillet 1836 dans les bras de son fils Alexandre dans sa propriété de La Bouleaunière à Grez sur Loing où elle fut enterrée.  Balzac, à ce moment était en voyage.


Voici la lettre adressée à Balzac par Alexandre : « Voici une lettre de deuil, cher Honoré ; après dix jours de souffrances(…).notre mère a succombé ce matin.(….)Avant sa maladie, elle classa ses lettres(….)un paquet contient toute votre correspondance(…..)j’ai l’ordre formel de l’incendier, dans une heure, j’y mettrai le feu. » ( collection Lowenjoul)

Sources :Villeparisis de E.Soitel


 La  Bouleaunière

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LEPORI Hervé 13/03/2014 18:45

Bonsoir. Ma famille a été villeparisiennne depuis la seconde guerre mondiale avec mon Grand-Père jusqu'à mon père décédé à Villeparisis il y a deux ans. J'ai été heureux de parcourir ce blog qui
m'en a appris sur ma ville beaucoup plus que je ne savais déjà. J'aimerai apporter des précisions et combler quelques lacunes. Contacter moi !
Cordialement,
Hervé LEPORI

villepage 14/03/2014 09:03



Bonjour,


Merci pourvotre visite sur le blog et vos commentaires. J'accepte toute votre aide pour compléter ou préciser certains points. Je fais ce blog pour la Société d'Histoire "Villeparisis et son
passé" et j'utilise surtout les archives du musée, je ne suis pas Villeparisienne d'origine.


Si vous avez des anecdotes racontées par vos parents ou grand-parents, je les publierai avec plaisir.


Vous pouvez me contacter sur mon adresse personnelle:


d_thenault@yahoo.fr


Cordialement