Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 07:15

Les inventions de Louis Braille

 Dans l'alphabet Braille chaque caractère  (lettre, chiffre, ponctuation etc..) comporte 6 points en relief ou points saillants disposés sur 2 colonnes de 3 points. L'apprentissage du braille utilise l'image suivante: Les points du haut correspondent à nos épaules, les deux points situés au milieu, à nos hanches et les deux points du bas, à nos genoux. Avec 63 combinaisons possibles, ce système permet la représentation très complète de tous les caractères usuels.

On lit ces 6 points en relief, regroupés sur la feuille (la distance entre deux points est de 2 à 2,5 mm) par le passage de l'index sur la ligne d'écriture.



L’alphabet braille complet

 

 

Pour communiquer avec les voyants, Louis Braille invente également un système d'écriture, le décapoint, constitué d'une tablette et d'une grille numérotée servant de repère.
En 1839 afin d'optimiser ce procédé peu rapide, il met au point le raphigraphe ou planche à pistons avec François-Pierre Foucault, un de ses compagnons d'école.
L'unique poinçon est alors remplacé par dix pointes à ressorts. C'est le précurseur de l'imprimante à aiguille. Les caractères de l'alphabet classique (utilisé par les voyants) sont formés par une succession de points imprimés et en relief sur le papier, à l'aide de petites pointes encrées. Une manivelle fait avancer l'appareil, pour former les mots. Ce système demandait une grande connaissance des différentes combinaisons de touches. Certaines lettres, exposées au musée laissent admiratif par la perfection de l'écrit réalisé.
Le raphigraphe a été utilisé pendant plus de cinquante ans avant l'apparition de la machine à écrire.



Le Raphigraphe

 

 

Sources : Conseil Général de Seine-et-Marne et site de la ville de Coupvray : http://www.coupvray.fr/


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires