Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 06:58

L’ECOLE A VILLEPARISIS SOUS LE SECOND EMPIRE


Avant la Révolution, on ne peut guère parler d’école publique : même si un registre mentionne le nom de Louis Tacouet, mort en 1674. L’éducation était du ressort de l’église. Le premier instituteur identifié à Villeparisis fut Denis Lemaire en 1790 auquel succéda Jean-Jacques Guët. La classe se tint d’abord dans une maison offerte par le citoyen Delahaye, ensuite dans l’ancien presbytère jusqu’en 1796 quand il fut vendu comme bien national.


 

La première école


Entre cette date et 1862, l’école déménagea plusieurs fois, dans un local situé rue du Pin, entre autres, local plutôt malsain, parait-il. Le premier instituteur titulaire d’un brevet (institué par la loi de 1833) fut Antoine Chevance.

 

En 1862, l’auberge du Grand Monarque, rachetée en deux fois par la commune, fut le cadre de la nouvelle mairie-école. M. de Ruzé  fit beaucoup pour améliorer la qualité de l’enseignement, notamment par l’achat de livres.

Un projet d’une  classe de filles vit sa  réalisation en 1885 lors de l’acquisition complète du Grand Monarque (l’inauguration eut lieu le 29 novembre 1885). Cette classe fut confiée à Mme Mary, épouse de l’instituteur en place.

Les élèves n’étaient guère nombreux et bien peu poursuivaient jusqu’au certificat d’études  qui fut mis en place, par une circulaire, le 20 août 1866 , grâce à une impulsion de Victor Duruy et qui fut institué le 28 mars 1882 par une loi de Jules Ferry.  Par cette loi, l’instruction primaire devint obligatoire de 6 à 13 ans. En 1867, l’examen comporte 3 épreuves écrites :

(orthographe,style,calcul) et 5 épreuves orales (lecture, histoire sainte, grammaire,calcul au tableau, système métrique). L’écriture est évaluée sur le texte de la dictée. L’examen est obtenu si le candidat obtient la moyenne à l’ensemble des épreuves et s’il n’a pas fait plus de 10 fautes à sa dictée.

De 1874 à 1888, 41 enfants seulement l’obtinrent ( 22 garçons et 19 filles)

Mais Villeparisis fournissait des lauréats aux concours généraux d’arrondissement : Eugène Leroux, accessit en 1875, Emilien Parmentier en 1877, Hyppolite Ménécier en 1878, Louise Chartier en 1879 et Léon Risch qui obtint en 1881 le prix du conseil général.

 

 

L’école mairie



Plan de l'école

Sources : E.Soitel : Villeparisis

Villeparisis et son histoire

Villeparisis : jadis et naguère de J.Lime

Partager cet article
Repost0

commentaires