Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 06:23

 

Espace Arts  Plastiques

Centre Culturel

1968-1985

 

 

 

Alice Blanquaert : Responsable de la Galerie Municipale de Villeparisis de 1968 à 1978 :

 

Jacques Guillot : chargé de la création du service pédagogique en 1973, puis responsable de l’Espace Arts Plastiques de 1978 à 1983.

 

Dominique Abensour : collaboratrice au service pédagogique, puis responsable de l’Espace Arts Plastiques de 1983 à 1985.

 

Gérard Blanquaert : Directeur du Centre culturel de 1968 à 1981

Claude Risac : Directeur de 1981 à 1985.

 

centre culturel barbusse 3 NEW

 

 

   

 programme CC 

 

A l’occasion de la fermeture de l’Espace Arts Plastiques en 1985, un cahier a été conçu et réalisé par Dominique Abensour  dont voici quelques extraits :

 

Villeparisis

 

« Villeparisis était devenu un nom qui se suffisait à lui-même, comme Beaubourg….Donc, Villeparisis existait…J’y ai découvert les « petits mondes d’Olivier Ajid, la géniale Irmgard Sigg et ses architecture de l’absurde. Je n’oublie pas Roland Roure et ses sculptures de fil de fer… »

Jacques Perry, romancier et adhérent du Centre Culturel.

 

Ecoute voir

 

« Rien ne prédestinait Villeparisis à devenir un tremplin pour l’art contemporain. Ni  sa situation géographique, ni son environnement socio-culturel immédiat. Sa seule gloire ne fut-elle pas d’avoir abrité les amours célèbres de Balzac et de la Comtesse de Berny, et plus récemment celles d’Edith Piaf et de Marcel Cerdan ? …Tout démarre en 1968, lorsque la municipalité implante à Villeparisis une compagnie de théâtre amateur et son directeur Gérard Blanquaert. Première originalité : la création simultanée d’une galerie, animée par Alice Blanquaert, comme un chemin de traverse, un espace de liberté, une excroissance à la structure municipale naissante. Dans l’effervescence de l’après 68 et dans le courant des artistes «  engagés », le lieu accueille Vasarely, Cueco, les débuts de la figuration narrative et les latino-américains en exil. C’est à cette époque qu’est créée, sous la houlette de Dany Bloch, une foire de l’estampe et du multiple qui sera reprise chaque année et évoluera en une large manifestation collective « Travaux sur papier ». »

Françoise Séloron, journaliste

 

 

 

  Public

 

« Tous les jeunes de Villeparisis auront vu , entre six et quatorze ans, 4 à 5 expositions d’art contemporain par an »… « A chacune des expositions, ils sont près de 2000 à venir au Centre Culturel. Les enseignants accompagnent chacune des classes pour une visite d’une heure ou une heure trente. »… « L’outil essentiel de ces animations est la parole, parole qui s’exerce sur la peinture et qui exprime à la fois le sensé et le sensible. Les objets d’art posent questions ?: les enfants cherchent des réponses. »

Dominique Abensour, Responsable de l’Espace Arts Plastiques.

 

 

  galerie NEW

 

 

Notes 78 à 82

 

«  Pour le responsable culturel, la stratégie est double : aide à la création et organisation de sa diffusion. Effectivement, l’institution ne peut se contenter de recevoir pour sa propre édification les œuvres d’un artiste sans reconnaître qu’elle demeure redevable envers lui… »

Jacques Guillot, chargé de la création du service pédagogique en 1973, puis responsable de l’Espace Arts Plastiques de 1978 à 1983.

 

 

Papier, passion, plaisirs

 

Il y aura eu 13 expositions organisées et présentées par Dany Bloch à Villeparisis . Treize fois, il aura été permis aux habitants de Villeparisis de découvrir (souvent les premiers, bien avant les habitants de la capitale), des œuvres d’artistes encore inconnus, placées à côté d’œuvres déjà appréciées ailleurs. » …. «  Car les rapports de Dany Bloch avec l’art auront été ici à la fois du côté de la liberté et de la passion. »

Gilbert Lascault, écrivain et critique d’art.

 

Source :  C’était Villeparisis ( document prêté par M.Daugé)

 

 

 

cp livre

 

   

Partager cet article

Repost 0

commentaires