Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 03:00

LE PROBLEME DE L’EAU

 

 

 

Les eaux naturelles :

 

A l’origine, les habitants de Villeparisis s’alimentaient en eau grâce à l’étang de Maulny et à plusieurs petites mares où ils pouvaient conduire leur bétail:

 

La mare aux loups, près de Morfondé

La mare du colombier à proximité de Vaujours

La mare aux poix près de la nationale 3

La mare au Baugié (le nom était sûrement dû à la présence d’un sanglier qui venait s’y désaltérer), près de l’Arneuse

La mare au chêne aux dames

Il y avait aussi une petite mare dans la cour de la ferme Cottin, près de l’avenue Joseph Lhoste, ainsi que  derrière la vielle ferme du château (actuellement médiathèque) , mais elles ne pouvaient servir qu’aux animaux.

Par contre on pouvait boire à la source qui jaillissait à la Couronne, près du lieu-dit des Faux-Quonins.

Tous ces points d’eaux se trouvaient sur des terres seigneuriales, il fallait demander l’autorisation.

Une amélioration se produisit lorsque de nombreux puits furent forés auprès des maisons de l’agglomération.

 

 

 

 

  plan étang1847

 

 

 plan de l'étang 1847

 

 

 

 

 

plan intendance gros bois morfondé

 

 Morfondé

 

 

 

 

 

Premières canalisations :

Un net progrès eut lieu lorsque,  pour ses besoins personnels, le seigneur fit conduire l’eau de l’étang jusqu’à l’ancienne ferme du château. Les habitants en avaient l’usage, mais le châtelain en conservait la propriété.

De 1817 à 1832, par suite d’un différend entre le comte Jean-Louis Tourteau Tourtel d’Orvilliers et la municipalité présidée par François Champs, l’utilisation fut interdite aux habitants. C’est pendant cette période qu’Honoré de Balzac séjourna à Villeparisis et il évoque cette dispute dans sa correspondance

 

 

 

  ancien passage preux

 

 

  ancien passage des preux

Partager cet article

Repost 0

commentaires