Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 07:08

La croissance démographique (de 7500 habitants environ dans les années 1950 à 19000 en 1992)  a rendu nécessaire la mise en chantier de nombreux équipements sportifs : gymnases, stades, terrains de tennis, piscine.

 

 

Gymnase Aubertin et les terrains de tennis

 

Premier gymnase construit rue de Ruzé à l’emplacement où s’élevait la maison de Madame de Berny ( démolie dans les années 1960).   

 

La maison de Madame de Berny 

maison berny villep OK 

 

maison-de-Laure-de-Berny.jpgLa maison de Madame de Berny : le jardin

 

 

aubertin2Le gymnase Aubertin 

  

 

Gymnase Géo André

 

 

 

gymnase géo André 2 

 

Qui était Géo André?

 

Georges Yvan "Géo" André (dit Le Bison au Racing, et L'Homme complet en athlétisme), né le 13 août 1889 à Paris VIIIe et mort le 4 mai 1943 près de Tunis, est un athlète et joueur de rugby à XV français. Il était un ancien élève de l'École supérieure d'électricité et de l'École supérieure de l'aéronautique, marié, et père de deux enfants.

 

Il participa au décathlon, au pentathlon, au saut en hauteur, au saut en hauteur sans élan, au saut en longueur sans élan et au 110 m haies aux Jeux olympiques de 1912, et prononça le serment olympique aux Jeux olympiques de 1924 à Paris.

Il devint ensuite journaliste sportif, au Miroir des sports, à L'Excelsior, à L'Intransigeant et à La Vie au grand air, publiant régulièrement son almanach sportif L'As à la fin des années 20, ainsi qu'un ouvrage La course à pied. Vitesse aux éd. Bornemann en 1936.

Mobilisé en août 1914 puis gravement blessé, il fut fait prisonnier et parvint à s'échapper, pour reprendre aussitôt le combat en tant que pilote de chasse.

Durant le second conflit mondial, replié en terre algérienne en 1940, il s'engagea dans l'infanterie des Corps francs d'Afrique, et fut tué trois ans plus tard durant la reconquête de Tunis alors qu'il reprenait les combats aériens.

Une plaque commémorative honore sa mémoire, 9 rue Marguerin à Paris, où il résidait.

Son fils, Jacques, a été champion de France du 110 m haies en 1938, puis officier membre de l'escadrille Normandie-Niémen (16 victoires à son actif) - Héros de l'Union Soviétique (URSS).

 

 

 

Piscine Jean Taris

 

gymnase piscine 

 

Qui était Jean Taris?

 

Né le 6 juillet 1909 à Versailles - mort le 10 janvier 1977, c’était un nageur français, de grande taille, spécialiste des courses sur courtes, moyennes et longues distances, licencié au SCUF de 1927 à 1930, et au CN Paris de 1933 à 1936

Jean Taris fut le meilleur de sa discipline avant-guerre au plan international et fut champion de France à 34 reprises ! et il participa à trois Jeux Olympiques, en 1928, 1932 et 1936. Il est entré au Tableau d’Honneur de la ISHOF (International Swimming Hall of Fame) en 1984. Il contribua au développement de la natation pour les scolaires.

 

  

 

 

Gymnase des Petits marais construit à côté de la piscine

   

gymnase marais

 

  

 

   

Gymnase de Boisparisis et terrain de cross

 

 gymnase boisparisis

Photos:H.T.

sources: wikipédia 

Partager cet article

Repost 0

commentaires