Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 07:17

 L’église Saint-Martin  (1)

 

 

L’église Saint-Martin est aujourd’hui le plus ancien monument public conservé à Villeparisis.

 

La paroisse de Villeparisis, avant la Révolution, faisait partie du diocèse de  Paris. En 1790, elle a été rattachée au diocèse de Meaux, doyenné de Claye. Maintenant, elle fait partie du vicariat ouest : pôle de Chelles.

 

 

 cp st-martin 2

Le saint-patron :  Saint-Martin

 

Il naquit en 316, à Savaria, en Pannonie (actuelle Hongrie) de parents païens. Il passa sa jeunesse à Pavie, en Italie, où son père était militaire dans l'armée romaine. Vers l'âge de quinze ans, il fut enrôlé de force dans l'armée romaine, et fit son service dans la cavalerie.

En 337, en garnison à Amiens, en France, il partagea la moitié de son manteau pour la donner à un pauvre qui mourait de froid. En fait, il a donné la moitié qui lui appartenait, l’autre moitié de son équipement  lui ayant été fourni par l’armée.  Il eut alors la révélation de la foi et se convertit au christianisme et décida  de quitter l'armée. C'est en 356, à Worms, en Allemagne, qu'il en obtint l'autorisation.

 Il se mit alors au service d'Hilaire, évêque de Poitiers, qui le forma. Parti retrouver ses parents dans sa Pannonie natale, il convertit sa mère ; mais son père refusa. Il s'installa ensuite à Milan, en Italie, pour essayer de retrouver Hilaire, alors en exil. Chassé de Milan, il partit s'isoler pour un temps sur l'île de Gallinaria, sur la côte ligure. Puis, il revint en France pour rejoindre Saint Hilaire; sur les conseils de celui-ci, Martin s'installa comme ermite près de Poitiers, et fonda le monastère de Ligugé, premier Monastère d'Occident.

Enlevé par les Tourangeaux qui voulaient en faire leur évêque, Martin fut élu évêque de Tours le 4 Juillet 371. Il créa le monastère de Marmoutier, près de Tours, et fonda les premières églises rurales de la Gaule. Saint Martin mourut le 8 novembre 397 à Candes-Saint-Martin et fut enterré le 11 novembre à Tours

 

 

20051123 065

Place de l’église Saint-Martin avant 1904 (date du cachet de la poste)

 

 

 

L’église

 

 

L’existence d’une paroisse à Villeparisis est attestée depuis le XIIème siècle et sa cure figure dans les pouillés du diocèse de Paris. Un prêtre nommé Guibert en était titulaire en 1166. En 1205, vers l’époque où Etienne de Parisia, frère d’Adam, était curé, la paroisse était incluse dans le doyenné de Montfermeil et passa dans celui de Chelles au milieu du XIVème siècle. L’abbé de Saint-Victor, gros décimateur de la paroisse, accordait au curé sa part de revenus, la fameuse portion congrue. (1)

1 : Pension annuelle modeste, calculée au plus juste, payée par le titulaire d’un bénéfice au prêtre qui remplissait sa charge.

 

L’église Saint-Martin, le plus ancien monument public conservé à Villeparisis,  daterait de la fin du XVIIème siècle : un registre paroissial ferait état, en 1673, d’importants travaux sur l’église.

 

Au début du XIXème siècle, elle était étroitement imbriquée dans un groupe de bâtiments qui comprenait « la ferme Saint-Victor », c'est-à-dire l’ancienne grange dimeressse et le presbytère d’alors.

                                                

20051123 066

          

Cette porte, sur le côté du clocher était la porte de la grange dîmeresse, elle a été murée et l’escalier a disparu.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires