Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 07:52

L'Eglise Saint-Martin (2)

 

 

 

L’intérieur

 

Le plan de l’église Saint-Martin est très simple puisqu’elle se compose d’une nef unique bordée au sud d’un seul bas côté voûté, d’élévation plus basse. Cette structure asymétrique ne s’accompagne d’aucun transept, ni d’aucune abside. La nef comporte six travées dont les deux dernières forment le chœur.

La nef et le chœur sont voûtés d’arêtes, ornés de clefs de voûte à décors, où l’on trouve notamment les armes de certains nobles du village : par exemple le blason de Jacques Caillard, protestant tardivement converti au catholicisme, qui fit construire le château de Villeparisis

 

blason caillard

armes de Jacques Caillard

 

20051123 067

 

 

20051123 068

 

La chapelle représentée sur le cliché était située à l’entrée, à droite. Son mobilier religieux a été enlevé en 1970. Néanmoins, la plaque commémorative aux disparus de la guerre 1914/18, existe toujours.

 

Le mobilier  paroissial a longtemps été d’une insigne richesse. Au XVIII ème siècle, l’église possédait trois cloches, dites «  la grosse » ( Jeanne Catherine,fondue par Godiveau et bénie en 1725), la « moyenne » ( Marie Catherine, bénie le même jour) et leur aînée «  la petite » ( Claude Anne Geneviève bénie en 1713).

Le prêtre qui bénit ces cloches le 18 juin 1725  était Denis Martial Waroquier, curé de Villeparisis. Les parrains et marraines :

Antoine Ricouart d’Hérouville (1642-1726), chevalier, maître d’hôtel ordinaire du roi, seigneur de Claye ( propriétaire du petit château de Claye) et de Villeparisis ( propriétaire  du fief de Maulny, du château de Montsaigle  après Jacques Caillard) ?

Jeanne Catherine Coustard, épouse de Basile Claude Henry Anjorrant

Bazile Claude Henry Anjorrant , conseiller du roi au parlement, seigneur de Claye et dee Souilly.

Marie Catherine Le Bas de Girangy ( 1717-1737)

 

 La «  moyenne et la petite » cloches furent descendues en 1793 et fondues pour participer à l’effort de guerre. La « grosse » a du disparaître car elle n’est pas mentionnée  sur la plaque dans l’église.  

 

En 1863, de gros travaux de reconstruction furent effectués grâce aux sommes importantes consacrées par la municipalité de Monsieur de Ruzé, de plus elle fut garnie d’un autel de marbre, d’un confessionnal, de vitraux et de bancs ; une nouvelle cloche, plus lourde que la seule qui restait de l’Ancien Régime, fut baptisée le 15 novembre 1863 par le curé Picout sous le nom d’Emilie Camille ; la commune l’avait acquise pour 934F auprès du fondeur Hildebrand. Enfin le mécanisme de l’horloge fut entièrement rénové  en 1872.

 

cp eglise

 

 

 Le clocher de gauche serait un vestige (remanié) de l’édifice du XVIIème siècle

 

 

cp eglise2

 

Le toit du clocher a été modifié et la croix en tuile a été supprimée ; au-dessus de la porte, une partie de l’ouverture a été bouchée et des bouches d’aération ont été créées.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires