Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 02:29

22 SEPTEMBRE 2012

 

220ème anniversaire de la République

 

 

 

La France de la Révolution fait d’abord l’expérience d’une monarchie constitutionnelle ; Louis XVI reste roi, mais les lois sont votées par l’Assemblée nationale, le roi dispose d’un droit de veto.

Lorsque la famille royale tente de s’enfuir et est arrêtée à Varennes le 21 juin 1791, le roi est suspendu de ses pouvoirs, puis jugé, condamné à mort et exécuté le 21 janvier 1793.

 

 

image-1[1] 

 

 

Dès le 21 septembre 1792, au lendemain de la victoire de Valmy , la royauté est abolie en France et le 25 septembre la Convention décrète que «  La République est une et indivisible."


Marianne est choisie pour personnifier la République.

 

 

 image-4[1]

 

buste 2ème République

 

 

 

 

coll--marianne.jpg

 

 

collection de l'Assemblée Nationale

 

 

 

Le premier jour de la République a servi rétrospectivement de point de départ au calendrier révolutionnaire : le 22 septembre 1792 marque le début de « l’an I de la République ».

 

 

images[1]

 

 

 

 

Voici la relation d’un évènement qui a mené à la République et

 qui s’est déroulé à Villeparisis

 

La fuite de Louis XVI

 

Dans la nuit du 20 au 21 juin 1791, Louis XVI, la Reine Marie-Antoinette, leurs enfants et leur famille quittèrent secrètement Versailles pour rejoindre en Allemagne, les troupes autrichiennes et se mettre en sécurité.

 Des officiers venus de Paris réclamèrent qu’on arrête toutes les voitures pour les fouiller et tous les voyageurs qui n’auraient pas un laissez-passer signé du jour-même. Le procureur Mantion envoya un émissaire à Paris pour confirmation de cet ordre.

 

 

Voici le procès verbal, rédigé de la main de Mantion, le Procureur de la commune :

 «  l’an mille sept cent quatre vingt onze, le mardy vingt et un juin deux heures de Rellevée, Nous, soussignés officiers et soldats composant la garde nationale de Villeparisis et en conséquence d’un ordre verbal qui vient à l’instant de nous être donné de quatre officiers soi disant aides de camp et porteur des ordres de Monsieur de La Fayette nous faisant l’ordre de battre la générale et d’arrêter toutes voitures et voyageurs qui auraient des passeports antérieurs à la date d’aujourd’hui ; en conséquence des dits ordres, nous eestimons qu’un député de notre garde nationale dudit Villeparisis se transporte à la ville de Paris à l’effet de savoir si la dite garde doit laisser passer la voiture énoncée… »

 

 

 

20051123-075.jpg

 

 

auberge du Grand Monarque à Villeparisis

 

 

 

 Pendant ce temps, Louis XVI et sa famille purent passer. La légende dit qu’il fut reconnu lors de son passage grâce à un louis d’or dont il gratifia un domestique ( ?). Ils furent arrêtés à Varennes le 21 juin et le 25 juin, traversèrent à nouveau Villeparisis, mais en direction de Paris.

 

 

Repost 0
Published by villepage - dans Histoire en général
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 06:49

Le Centre d'action culturelle Jacques-Prévert présente
du 15 février au 25 mars 1983

IRMGARD SIGG

220px-Sigg[1]   

J'entends à travers vous quel dialogue elle tente
Avec les chiens, avec l'informe nautonnier…Yves Bonnefoy

 

 

 

Irmgard  Sigg est née en 1934 à Bielefeld, Allemagne, et vit en France. Elle a fait des études de violon au Conservatoire national de Musique de Paris  et des études à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris – Atelier Collamarini (1962-1968).

 Expositions:

1973 : Galerie Charley Chevalier, Paris

1981 : Galerie Darthea Speyer, Paris

1983 : Centre Culturel de Villeparisis

 

sigg NEW

 

Extrait du catalogue de l’exposition  

" Irmgard Sigg enfant, en Allemagne, pendant la guerre, a eu dans son jardin, des semaines durant, une bombe inéclatée. Les artificiers de la ville, très occupés, se faisaient attendre.

Dans son studio; aujourd'hui, elle a épinglé au mur, très discrètement, l'image journalistique d'une grande cité bombardée. Bizarrement, il ne s'agit ni de Berlin ni de Dresde ou de Dusseldorf, mais de Londres.

Puis leur pas dans le musée étrusque désert (à Volterra). Les salles sont consacrées chacune à une façon différente de gagner le pays de la mort, selon les motifs sculptés au flanc des sépultures sans nombre, sur plusieurs niveaux alignées. Il verrait bien là une exposition des œuvres d'Irmgard Sigg. A moins que ne soient préférables, encore, les entrepôts abandonnés du pier 42, à New York, à demi écroulés, rongés par l'eau croupissante de l'Hudson. D'ailleurs, preuve absolue de leur adéquation parfaite à ce projet, ils viennent d'être, comme le laissait prévoir cette histoire, complètement démolis. Il n'en reste rien.

C'est donc ici, et tant mieux, que les sculptures d'Irmgard Sigg dressent leur défi, sur la splendeur wagnérienne de son nom."

Renaud Camus

 

 

sigg 1 NEW arches IIIsigg 2 NEW jetée  

  sigg 3 NEW pier 42

 

sigg 4 NEW tranchée dallée

sigg 5 NEW passage ramifié

 

 

 

 

3 décembre-22 janvier

 

L’espace Arts plastiques présente une sélection de Dany Bloch

Travaux sur papier

 

« Aujourd’hui, l’intérêt des travaux sur papier n’est plus à démontrer. Des musée comme ceux d’Annecy ou de Lausanne, viennent de faire d’importantes expositions d’artistes travaillant sur papier ; et lors d’un symposium auquel participaient des industriels fabricant de papier, le CRACAP du Creusot a ouvert la porte à une infinité de possibilités, créant ainsi des liens entre le monde de l’art et celui des usines. »

Dany Bloch, catalogue de l’exposition.

 

  papier83 NEW

 

 

papier83 2 NEW

 

 papier83 3 NEW

 

 

 

 

 

papier83 4 NEW

 

 

 

 

 

Source: catalogue de l'exposition prêté par M.Daugé

 

Repost 0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 05:05

 

 15 & 16 septembre 2012

 

 

Le musée de l’histoire locale de Villeparisis (géré par l’association « Villeparisis et son passé »)  ouvrira ses portes pendant ces deux journées  pour faire connaître le passé de la ville  et présenter ses réalisations disponibles à la boutique

  

 Musée de l’histoire locale

Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès

77270 Villeparisis

 

 

DSC00760.JPG

 

Quelques  salles

 

DSC01238

 DSC01242

 

DSC01249

 

 

DSC03226

 

 

DSC03216

 

 

DSC01251

 

 

La boutique

 

 

Livre-1.jpg

livre-rose-Villeparisis-et-son-Pass-.jpg

 

 

marque pages.jpg

 marque-pages

 

boite du jeu de 7 familles sur Balzac

 

 

jeu de 7 familles

Repost 0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 03:33

 

 

EXPOSITION

Villeparisis d’hier et d’aujourd’hui

 

Collection de cartes postales de François GAGNEPAIN

Président de la Société d’histoire locale « Villeparisis et son passé »

 

Centre culturel Jacques Prévert

Place Pietrasanta

77270 Villeparisis

 

Exposition du 7 au 22 septembre 2012

 mardi au vendredi : 9h-12h & 14h-17h30 et le samedi : 10h-12h & 14h-17h30.

 

Entrée gratuite

Accès handicapés

 

20051123-075.jpg

20051123-076.jpg 

 

 

20051123-049.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 06:14

 

La Société d’Histoire Locale

Villeparisis et son Passé

 

 

Sera présente au

 

 

FORUM DES ASSOCIATIONS

 

Le 09 septembre 2012

 

Et sera heureuse de vous accueillir à son stand

 

Pour tout renseignement sur la Société d’Histoire, ses activités,

ses publications et le Musée

 

 

 

 Gymnase Aubertin

Rue de Ruzé

77270 Villeparisis

 

Repost 0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 06:05

 

Programme d’activités pour le deuxième semestre de l’année 2012

 

 

 

Juillet et août : ouverture du musée le samedi de 10h à 12h.

 

 

9 septembre : stand au forum des associations au gymnase Aubertin, rue de Ruzé à Villeparisis

 

7 septembre -22 septembre : exposition de cartes postales anciennes sur Villeparisis réalisée par François Gagnepain, président de l’association, dans le cadre «  Les Villeparisiens ont du talent » au Centre Culturel de Villeparisis

 

15 et 16 septembre :   Journées du patrimoine : ouverture du musée matin et après-midi

 

mi-octobre : visite guidée du musée du chocolat à Paris( RER)

 

17 novembre 2012 : matinée de 10h30 à 12h : visite guidée  du Conseil constitutionnel assurée par une conférencière des monuments nationaux   (RER)

 

Le Conseil Constitutionnel siège depuis sa création en 1958 dans l’aile Montpensier du Palais Royal.

Le Conseil Constitutionnel est une innovation dans notre histoire, il veille au respect de la Constitution, vérifie la conformité des lois à celle-ci, contrôle la régularité des élections et proclame le résultat de l’élection présidentielle.

(20 personnes minimum- 30 personnes maximum)

 

9 décembre : repas de fin d’année au restaurant

 

 

 

Pour tout renseignement sur ces activités ou inscription :

Musée de l’histoire locale (ouvert le samedi de 10h à 12h)

Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès

77270 Villeparisis

 

 

 

 

 

 

Repost 0
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 06:47

 

8mai-4juillet 1982

 

L’art de la lithographie

 

 

 

«  Ces œuvres proviennent du fonds d’archives de l’imprimerie lithographique Bramsen. Elle n’est pas exhaustive, l’accrochage, que nous voulions cohérent, a exigé un choix qui tienne compte par ailleurs des différents aspects de l’art contemporain présentés depuis quinze ans à Villeparisis. »

Jacques Guillot

 

 

 

 

litho 2 NEW

 

 

 

 

 

 

 

litho 4 NEW

 

 

 

 

 

  litho 82 NEW

 

 

 

 

 

 

28 septembre-28 novembre

Olivier Agid

 

 

Agid[1]

 

Olivier Agid est né en 1951 et vit à Paris.

 Plasticien, architecte (1976), DEA d’arts plastiques, thèse en esthétique, professeur à l’Ecole d’architecture de Clermont-Ferrand, à l’école des Beaux-arts du Havre, créateur de l’atelier Cités-Images.

  agid

 

AJID 2 NEW

 

 AJID 3 NEW

 

AJID NEW

 

 

Anne Tronche, à propos de l’œuvre d’Agid:

 « Dans ces formes brutes, à peine dégagée d’une gangue primitive- où nous reconnaissons quelques familiarités avec la bande dessinée- se découvre une spontanéité irrationnelle qui équivaut à une contre-expertise de notre culture et de sa fonction normalisante. Comme dans toutes les visions convulsives, celles qui mettent à vif les peurs et les rêves d’un imaginaire lointain, il n’y a pas d’habillage, de raffinement, il y a une force qui va, sans explication ni justification. »  Catalogue de l’exposition

 

 

 

Source : catalogues des expositions ( prêt de M.Daugé)

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 05:07

  

 

 

1982

 

 

 

ERRO

 

Du 20 février au 25 avril 1982

 

 

150px-Erro[1]

 

 

 

Cette exposition comprend des œuvres anciennes et récentes présentées par séries.

Le catalogue est constitué par 8 lithographies originales qui, convenablement assemblées, forment une scène unique. Au verso de ces 8 lithographies, 7 informations ont été rédigées par Gilbert Lascault. L’exposition et le catalogue ont été conçus et organisés par Jacques Guillot.

 

  erro 1

 

 

 

 

L'artiste peintre islandais Erró, de son vrai nom Gudmundur Gudmunson, est né à Ólafsvík le 19 juillet 1932.

 

Il étudie l'art de 1949 à 1954 à Reykjavik, puis à Oslo en Norvège et à Florence en Italie. En 1955, il entre à l'École de mosaïque de Ravenne. Il s'installe à Paris en 1958 où il rencontre des artistes, des écrivains et des critiques liés au mouvement surréaliste : Breton, mais aussi Matta, Brauner, Masson, Max Ernst, Man Ray, Miro et Duchamp

  erro 2

 

 

  erro 3

  

 

 

  erro 4

 

 erro 5

 

  erro 6

 

  erro 7

 

 

 

 

 

 

erro balzac NEW

 

 

 

 

 erro NEW

 

 

 

 

 

Citations d’Erro

 

"J'avais douze ans, quand j'ai commencé à peindre et j'étais tout seul à la campagne."

"Le collage, c'est la partie la plus excitante de mon travail, la plus libre; c'est presque une écriture automatique. C'est là que je trouve des solutions formelles pour saturer l'espace, mon côté "all-over", comme on dit pour les artistes abstraits américains. Le collage c'est à la fois l'original et le modèle."

"J'utilise la technique rapide de la fresque que j'ai apprise en Italie. Il faut terminer l'image avant que la peinture ne sèche."

"Il n'est pas question de copier tout simplement le collage préparatoire, le projet se transforme au fur et à mesure que je le transpose sur la toile. C'est la main qui contrôle tout."

"Mon premier nom d'artiste était Ferro. Je l'avais trouvé à la suite d'un voyage en Espagne, en 1952. J'avais alors vécu une semaine dans un village, Castel del Ferro. J'avais trouvé ce nom très beau, d'autant plus qu'en islandais, "fer ro" signifie "la tranquillité qui part". Je ne savais cependant pas qu'à Montmartre il y avait un artiste brésilien, Gabriel Ferro. Or il y a une loi en France, de la période de Vichy, qui stipule que les étrangers ne peuvent pas prendre le nom d'un artiste déjà existant. J'ai donc eu un procès, que j'ai perdu deux fois. Avec Jean-Jacques Lebel, on a alors pensé écrire ce nom avec trois "r", mais cela n'a pas été accepté. Finalement, au tribunal, on a décidé d'enlever le "F". Cela m'a plu. Et en islandais "er ro" veut dire "maintenant c'est calme".

 

 

Source : catalogues des expositions ( prêt de M.Daugé)

 

 

 

 

 

Erro : vu par M.Nanne-Brahammar

 

« Erro est le pseudonyme du plus grand artiste contemporain de l’Islande. Depuis longtemps il a laissé l’ile d’Edda tissée de légendes et partage son temps entre Paris et Bangkok.

Sous le nom de Gudmundsen, Erro voit le jour en 1932 à Olafsvik en Islande. Très tôt résolu à s’exprimer par la peinture, il étudie les arts plastiques à l’Ecole des Beaux-arts de Reykjavik et ensuite celle d’Oslo. En 1953 déjà, le Nord devient pour lui trop étriqué et il commence son expédition conquérante dans plusieurs pays comme Cuba, en France, en Israel, en Italie, en Thailande, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Là, il se heurte à des impressions neuves, des expériences nouvelles qui, dissoutes dans l’héritage de son pays natal, le rendent tout à la fois unique et contemporain.

Il a donc pu exposer dans le monde entier. Les Islandais ont, depuis longtemps, un vif intérêt pour les récits historiques, «  Heimskringla » de Snorri Sturlafson qui sont de célèbres chef-d’œuvres littéraires. Ce n’est peut-être pas chercher trop loin de prétendre qu’Erro, dans ses œuvres pop, continue aussi la tradition en décrivant, chapitre par chapitre, l’histoire contemporaine, mais les thèmes de ses séries sont culturels, politiques, techniques, traitant de questions brûlantes en mettant l’accent sur les problèmes des pays industrialisés en face des tragédies des pays en voie de développement, etc…Il est, en l’occurrence, très versé dans la teneur de ses objectifs et incontestablement tien ne lui échappe. Il prend rarement parti mais enregistre et traduit. Par cette langue fougueusement imaginative, l’art est ainsi revitalisé.

Les peintures d’Erro, aux racines pop américaines, possèdent aussi l’empreinte de ses ancêtres les Vikings, leur force primitive dans l’expression et leur vitalité farouche. Avec ses séries de tableaux, il se tourne vers un public sursaturé, stimulé par les mass media et la publicité. Son écriture associe la clarté de la série d’art populaire et des couleurs illustratives, aux irrationnelles incursions du collage. L’individu contemporain est dépaysé devant des compositions univoques et le rythme épique. Il est souvent bombardé par des impressions diverses éprouvant souvent la réalité comme subsidiaire. Le monde d’aujourd’hui peut sembler très éloigné du royaume des légendes de Heimskringla, mais dans son histoire, il est aussi question des mêmes cruautés, des mêmes intrigues et des mêmes injustices. »

Article paru dans Avenir de Villeparisis, février 1982, cité in extenso.( archives de l'association Villeparisis et son passé)

 

 

 

 

 

 

Repost 0
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 04:28

Cartes de souvenirs de Villeparisis des années 1920

 

CP VILLEPARISIS fantaisie

 carte postale ancienne 11

 

 

 

carte postale ancienne 16

 

  carte postale ancienne 7

 

   

 

carte postale ancienne 13

 

 

carte postale ancienne 15

 

 

 

carte postale ancienne 15 bis

 

 

 carte postale ancienne 12

 

  carte postale ancienne 4 001

 

 

carte postale ancienne 8

 

 

 carte postale ancienne 17

 

 

 

carte postale ancienne 17 bis

 

 

 carte postale ancienne 5

 

 

 

 

 

CP: F.Gagnepain

 

 

Repost 0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 04:23

Les loisirs  autrefois

 

La pêche, la baignade, les promenades, le patronage 

cp étang1910

 

 

 

 

cp étang 1929

 

 

  20051122 071

 

  20051122 073

 

 

  20051122 074

 

 

  20051122 081

 

 

 

20051123 071

 

 

C.P: F.Gagnepain

Repost 0