Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 07:32

Le « Vieux Pays » 

Rénovation, construction de nouveaux immeubles

 

 

  Depuis 2005, le quartier du «Vieux pays » est en rénovation totale. L'opération de rénovation du quartier historique s'étend sur un périmètre de 11 400 m² compris entre la rue de Ruzé, la rue de la République et la Ruelle au Vin. Lorsque la dernière opération immobilière aura été réalisée, plus de 300 logements auront été construits.

 

 

Le « Carré République »

 

Immeuble situé au carrefour des  rues de la République, de Ruzé, Jean Jaurès et Général de Gaulle

 

 

carré republique

 

 

 

Le même coin de rue au début du XXème siècle

 

   rue de courtry

 

 

rue de courtry net

 

 

 carrefour vieux pays

 

  

 

 

La rue de Ruzé

Les nouveaux immeubles jouxtant la Mairie

 

 mairie retouchée

   

                                                        

  Le collège Gérard Philipe

Rénovation et agrandissement

 

 

 plan college

Plan du collège rénové pour 2011

 

 

Photos: H.T 

CP: F.G

 

 

Repost 0
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 07:36

Aménagement du « Vieux Pays »

 

Démolition de la maison des « Pailleux »

(voir article précédent sur les Pailleux)

 maison-des-pailleux.jpg

 

 

Ecole primaire et maternelle « Barbara » du « Vieux Pays » 

Ouverture pour la rentrée de septembre 2008

 

ecole barbara 

Elle est construite à l’angle de la rue Lhoste et de la Ruelle aux Vins.

Cette école a pris le nom d’une grande chanteuse auteur-compositeur. José Hennequin, maire de Villeparisis a expliqué le choix de ce nom : « Parce que l’artiste habitait à quelques kilomètres de Villeparisis, parce qu’elle a chanté au Centre Culturel Jacques Prévert et parce que je l’aimais » a-t-il confié à la foule lors  du discours d’inauguration

 

 

 

inauguration barbara

 

Place François Mitterrand 

 

 

place mitterand 

Nouvelles salles

salle des mariages et salle du conseil 

 

salle des mariages

 

 

salledes mariages 2

Accessibles depuis la cour de la Mairie et la Place François Mitterrand, ces salles sont aménagées dans « l’école de la Mairie » créée par le Maire de l’époque Foissier de Ruzé. Il faut rappeler que c’est en 1862 que l’ancienne auberge du Grand Monarque fut achetée par M de Ruzé. ( voir articles précédents sur le XIXème siècle à Villeparisis

 

L’école de la Mairie(début 20ème siécle)

 

20051123-076.jpg

 

CP: F.G, photos: H.T

source: Municipages

Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 07:30

Modernisation des équipements de la ville

 

Nouvelle caserne des pompiers inaugurée le 12 septembre 2006

 

rue Joseph Lhoste caserne pompiers 1

 

 

 

 

 

caserne pompiers 3

 

 

 

 

caserne pompiers 4

Pour mémoire : L’ancien entrepôt de matériel des pompiers se trouvait, au XXème siècle)dans la vielle ferme démolie pour construire le Centre culturel

 

 

 

Maison de la jeunesse

 

Rue du Général de Gaulle, à la place de l’ancienne poste

 

 

  maison jeuness

 

 

Photos:F.K 

 

 

 

Repost 0
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 06:35

Le XXIème siècle (les 10 premières années) vit d’importantes transformations dans l’aspect de Villeparisis :rénovation du « Vieux Pays », constructions de logements, écoles. …dues à l’accroissement de la population. Selon les sources de l’INSEE, la population était de 21296 habitants en 1999, avec une densité de 2563h au km2. La croissance a continué pour atteindre en 2006 le nombre de 23302 habitants avec une densité moyenne au m2 de 2810 habitants.

   

Le Musée de l’Histoire locale 

2004

 

 

DSC00760.JPG

 

Ce musée, situé à l’entrée du Parc Honoré de Balzac, rue Jean Jaurès à Villeparisis a été créé, aménagé et est géré par l’association «  Villeparisis et son passé » dont le président est François Gagnepain.

Cette association a été créée en 1986, le premier président était Francis Ecoutin. En 1992 l’association avait ouvert la Maison de l’Histoire de Villeparisis, rue de Ruzé. Lors des travaux de rénovation du « Vieux Pays », cette maison a été détruite, et la municipalité a prêté un nouveau local à la Société d’histoire  en remplacement. Ce musée n’a d’autre ambition que de veiller à la sauvegarde du patrimoine de Villeparisis, d’être la mémoire locale. Il a été constitué grâce aux dons ou prêts des Villeparisiens (19- 20ème siècle)

 

Ce musée a été inauguré en septembre 2004 par Monsieur José Hennequin, Maire de Villeparisis, en présence de Madame Michèle Pélabère, Conseillère générale, des membres du Conseil municipal, les associations locales, les associations d’histoire du secteur, les adhérents, les parents et amis.

 

inauguration musée la foule

La foule attendant les officiels

 

 

Après avoir coupé le ruban tricolore et dévoilé la plaque, les personnalités visitèrent le musée avant de passer aux discours. Puis un pot de l’amitié, offert par la municipalité, vint clôturer la cérémonie

 

 

Numériser

 

   

 

 

 

Inauguration 3bis

 

 

 

plaque musée

La plaque est dévoilée

 

Inauguration 5  

Visite du Musée par les officiels 

  

Inauguration 6

Discours de Monsieur le  Maire

 

 

inauguration 7

Discours de François Gagnepain

 

inauguration musée buffet

L'association au travail

 

inauguration musée buffet 001

   Fin de l'inauguration

 

inauguration fleurs

 

Photos: F.Gagnepain

Repost 0
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 06:34

Le 12 juin 2010

  

Une journée chez les impressionnistes 

 

     en Normandie à Giverny

 

DSC08871

 

    

 

Programme de la journée

 

 

 Visite  de la maison de Claude Monet, les jardins (le clos normand et le célèbre jardin d’eau et ses nymphéas).

Déjeuner au restaurant à Giverny : «L’esquisse gourmande »

 

Visite guidée de l’exposition «  L’impressionnisme au fil de la Seine » au musée des impressionismes( ancien musée des peintres américains)

 

Pour les philatélistes: ce jour-là, à Giverny, émission de timbres: les jardins de Giverny 

  DSC08858

 

DSC08911

 

DSC08854

 

 DSC08897

 

 

 

DSC08943

 

 

 

DSC08946

 

 

 

DSC08948

  DSC08864DSC08872

 

DSC08965

 

Retour à Villeparisis

 

 

Photos : F.Gagnepain

 

 

 

 

Repost 0
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 03:45

Les dernières vendanges à Villeparisis

1988

 

Eh, oui ! Cela existe encore, il y a des vendanges à Villeparisis. Ne riez pas. J’ai cueilli et égrainé les grappes de raisin noir chez Monsieur et Madame Simonetti.

Naturellement ce n’est pas le Clos X ou le Château Y , mais bon an mal an, on y récolte environ 70 bouteilles d’un petit vin qui au goût des amateurs de bon vin de la Région Parisienne dont je tairai le nom, le traiteraient de « vulgaire piquette », mais, pour qui, au hasard des promenades, a pu goûter nos petits vins de pays, y retrouve le goût du vin naturel sans adjuvants de toutes sortes.

Après la surprise de la première gorgée, il laisse dans la bouche un petit goût de revenez-y. D’une couleur agréable d’un beau brun rouge, il est légèrement pétillant, il faut dire qu’au mois d’octobre, le vin (le vrai) travaille et c’était son cas. Son odeur vous chatouille agréablement les narines

 

Mais voyons maintenant comment nous transformons ces grappes en vin.

 

 

 

vendange 1

Après la cueillette et l’égrappage, Madame Simonetti broie les grains et met en jarre de grès le jus de raisin. Après 4 jours, cette bouillie est pressée et remise en jarre pour reposer 8 jours encore ; l’opération est reproduite 3 fois, soit 21 jours de fermentation.

 

 

vendange 2

 

 

Puis c’est la mise en bouteille. Ces dernières restent 2 mois environ dans son cellier en position verticale et bouchées. Après ce temps, elles sont couchées et l’on peut commencer à consommer.

Cette méthode artisanale de fabrication du vin a permis à quelques membres de « Villeparisis et son passé » de renouer avec le passé de notre commune, période où les guinguettes du Canal et les Auberges de la route nationale devaient servir à leurs clients les crus de la région.

 

  Monsieur Claude  LECLERC

Article paru dans le bulletin de liaison « Villepage » décembre 1988

   

vignes villeparisis

 

 

 Madame BERNAL ajoute dans le numéro 7 de « Villepage »  à propos de ces vendanges :

 

Ainsi se perpétue au centre de notre cité la culture de la vigne qui s’étendait autrefois sur les coteaux alentours de Villeparisis, Courtry et les environs. De ces récoltes on arrivait à produire une sorte de piquette, vin léger très faible en alcool appelé le « Guinguet » qui servait de boisson dans les estaminets et bals-musettes des bords de Marne. Il donna son nom de guinguette à ces établissements.

 

 

CP: F.G 

Photos: Musée de l'histoire de Villeparisis

Repost 0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 07:37

 

Le quartier de la gare

 

La zone industrielle Roger Salengro

Labo Labaz

 

 

 cp labo labaz

 

  

 

 

La gare

 

cp gare

 

 

 

  

Le marché

   

cp marché

 

  

Le canal de l’Ourcq

    

cp canal

  

 

Quartier sud 

 

La mairie

   

cp mairie

 

 

 

Le Parc Balzac

  

 

photo parc

 

 

 maison ballzac villep

 La maison de Balzac , rue Jean Jaurès, démolie dans les années 60

 

DSC03869.jpgseul vestige de la maison de Balzac

la pomme d'escalier conservée au Musée  

 

 

L'étang

 

Copie de photo parc 

 

CP: F.G

Repost 0
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 07:49

Le cinéma

 

Les dernières séances

 

 

Vers les années 70, le cinéma a perdu la faveur du public: chahuts, bruit, les films étaient anciens, il n’y avait qu’un film par semaine, le nombre de spectateurs  a donc diminué et le cinéma a dû fermer.

 

Mais il a servi de salle de spectacles (peut-être sous la direction du centre culturel) jusqu'à la construction du centre culturel, place Pietrasanta; il y eut entre autres spectacles: Guy Bedos et Sophie Daumier, Jérôme Savary et son Magic Circus, Jacques Higelin, les frères Jacques.

 

Vers 73/74, il était utilisé pour le ciné-club du collège Gérard Philipe

En 85, on pouvait encore voir des dessins animés le mercredi après-midi; il a définitivement fermé à cette date.

 

 

cp-place-matteoti-cinema.jpg

 

 

 

La boucherie chevaline à côté du cinéma

 

 

 

boucherie

 

 

 

 

 

Le commissariat

Avenue du Général de Gaulle

 

 

 

 

commissariat

 

 

 

Place Matteoti

 

Avant la construction de la poste

 

cp monument- matteoti

 

 

 

 

 

 

La Poste

 

cp poste

 

 

 

 

 

Le monument aux morts

 

 

 

 

 

 

 

monument

 

 

 

 

 

Avenue Eugène Varlin

 

 

 

 

cp av varlin

 

 

 

 

 CP: F.G.

 

 

 

 

 

Repost 0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 07:44

 

 

DSC00760.JPG 

En juillet et août

 

 

LE MUSEE DE L’HISTOIRE LOCALE

DE VILLEPARISIS

 

Géré par l’association « Villeparisis et son passé »

 

 

Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès

77270 Villeparisis

 

sera ouvert

le samedi matin de 10h à 12h

 

Entrée gratuite

 

Repost 0
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 06:56

Pour répondre aux besoins de la population qui était passée de 7500 dans les années 1950 à 14000 en 1972, des projets d’ampleur ont été menés à bien :des établissements scolaires, des équipements sportifs ( voir articles précédents),  des équipements culturels et des centres de loisirs.

 

 

  

 

Le Centre culturel Jacques Prévert

 

Il fut construit sur l’emplacement de l’ancienne ferme du « Vieux Château » dont les vestiges servaient alors de dépôt de matériel pour les pompiers de la commune.

L'engagement du centre culturel dans la promotion de l’art contemporain, au tournant des années 1970 et 1980, sut attirer sur Villeparisis l’attention de nombreux artistes, parmi lesquels Vasarely dont le « V » bicolore sert aujourd’hui d’emblème à la commune.

Le centre culturel Jacques Prévert a la particularité d'avoir la même sonorité que l'Olympia.

   

cp livre

 

  

Qui était Jacques Prévert ?

 

Jacques Prévert est un poète et scénariste français, né le 4 février 1900 à Neuilly-sur-Seine, mort le 11 avril 1977 à Omonville-la-Petite, (Manche). Après le succès de son premier recueil de poèmes, Paroles, il devint un poète populaire grâce à son langage familier.

Il est le scénariste et dialoguiste de grands films français des années 1935-1945 notamment Le Crime de Monsieur Lange de Jean Renoir, Remorques et Lumière d'été de Jean Grémillon, Drôle de drame, Le Quai des brumes, Le jour se lève, Les Visiteurs du soir, Les Enfants du paradis de Marcel Carné. Il a, à deux reprises, adapté des contes de Hans Christian Andersen, d'abord La Bergère et le Ramoneur devenu Le Roi et l'Oiseau, film d'animation de 1957, puis en 1964 , Grand Claus et Petit Claus, autre conte d'Andersen, à la télévision.

Ses poèmes sont mis en musique par Joseph Kosma dès 1935 (À la belle étoile) : ses interprètes seront entre autres Agnès Capri, Juliette Gréco, Les Frères Jacques. Son recueil Paroles, publié en 1946, obtient un vif succès.

 

 

La ferme du « Vieux Château » avant la construction du Centre Culturel

 

la ferme avant centre culturel 

 

 

 

  

 

Médiathèque Elsa Triolet

  

   

mediatheque

 

 

Qui était Elsa Triolet?        

 

Elsa Triolet, née Elsa Kagan, est une écrivaine et résistante française d'origine russe née le 11 septembre 1896 à Moscou, décédée le 16 juin 1970 à Saint-Arnoult-en-Yvelines. Elle est également connue sous le pseudonyme de Laurent Daniel

Elle rencontre Louis Aragon en 1928 à Paris, au café La Coupole . Elle devient sa muse. Dans les années trente, elle dessine des colliers pour la Haute couture et écrit des reportages pour des journaux russes ; elle traduit également des auteurs russes et français. Elle commence à écrire un premier roman en français, Bonsoir, Thérèse, en 1938.

Elle se marie avec Aragon le 28 février 1939. Elle entre avec lui dans la Résistance,et contribue à faire paraître et à diffuser les journaux La Drôme en armes et Les Étoiles. Elle continue à écrire : le roman Le Cheval blanc et des nouvelles publiées aux Éditions de Minuit. Réunies sous le titre Le premier accroc coûte 200 francs (phrase qui annonçait le débarquement en Provence), ces nouvelles obtiennent le prix Goncourt 1945 au titre de l'année 1944. Elle assiste en 1946 aux procès de Nuremberg sur lesquels elle écrit un reportage dans Les Lettres françaises.

Appartenant au comité directeur du Comité national des écrivains (CNE), elle s’attache à promouvoir la lecture et la vente de livres dans les années cinquante. La période de la guerre lui inspire le roman L’Inspecteur des ruines, puis la menace atomique, au temps de la guerre froide, Le Cheval roux. Elle voyage beaucoup dans les pays socialistes avec Aragon. Elle n’exprime sa critique du stalinisme qu'en 1957 dans Le Monument. Elle démissionne la même année du comité directeur du CNE puis écrit les trois romans du cycle L’Âge de Nylon. Elle intervient activement en 1963 pour faire traduire et paraître en France le roman d’Alexandre Soljénitsyne Une journée d’Ivan Denissovitch. La façon dont la biographie de Vladimir Maïakovski était falsifiée en Union soviétique est une des raisons qui l’entraîne à écrire les romans Le Grand Jamais (1965) et Écoutez-voir (1968).

Après avoir publié La Mise en mots et Le Rossignol se tait à l'aube (1970), Elsa Triolet meurt d'un malaise cardiaque le 16 juin 1970 .

 

     

 

  La Maison Pour Tous Jacques Marguin

  

 

La Maison Pour Tous Jacques Marguin  a été  créée  vers 1982. C’est un centre socio-culturel  qui a pour but de favoriser l'animation socioculturelle, la communication sociale, l'action préventive dans le domaine sanitaire et social de la ville de Villeparisis et en particulier dans le quartier de la ZAC du Parisis

En mai 2009, le nom de «  Jacques Marguin »  lui a été donné en hommage à un ancien président.

 

 

 

MPT Jacques Marguin

 

   

  Centre de loisirs Berny

  

 

Il est situé près du complexe sportif Aubertin, dans le parc de l’ancienne demeure de Madame de Berny.

 

centre loisirs berny

  

 

Centre de loisirs Kergomard à Boisparisis

 

   

 

boisparisis

 

 

La ludothèque au Mail de l’Ourcq

 

ludothèque  

 

Photos : HT, CP : F .G

Sources : Villeparisis et son histoire

et Wikipédia

Repost 0