Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 20:14

POISSON D’AVRIL

LES ORIGINES

 

Cette tradition trouverait son origine en France en 1564, l’année où Charles IX imposa par L’Edit de Roussillon, au royaume de France la date du 1er janvier comme premier jour de l’année au détriment du 1er avril (en fait, pour être exact le 25 mars selon le calendrier Julien).

 Le 1er avril est donc une réaction, à la décision du roi, des sujets conservateurs qui décidèrent de se remettre de faux cadeaux et de se jouer des tours. Si l’apparition de la date est à peu près claire, l’utilisation du poisson reste obscure.

Une autre origine vient du fait que le 1er avril était le jour où la pêche devenait interdite afin de respecter la période de reproduction. Pour se moquer un peu des pêcheurs, une habitude populaire s’installa : on accrochait subrepticement un poisson dans le dos des gens.

En fait, plusieurs usages semblent s’être mélangés avec celui du carnaval :

-marquer la sortie du signe zodiacal des Poissons, dernier signe de l’hiver

-prolonger la période du Carême où il n’est permis de manger que du poisson

-confondre les gens en offrant un poisson à une période où la pêche était interdite.

Cette coutume de faire des plaisanteries s’est répandue dans de nombreux pays :

- Les Américains et Britanniques ont leur April Fool’s Day

-Les Allemands ont leur Aprilscherz

- Au Portugal il s’appelle « jour des mensonges », en Russie, « jour des fous »

- Cette coutume existe aussi au Danemark, aux Pays-Bas, en Belgique, au Canada, en Italie, en Pologne et même au Japon.

 

Un exemple de poisson d’avril

A l’occasion du 1er avril 2013, l’armée américaine a indiqué vouloir enrôler des chats dans ses rangs.( www.army.mil)

Affiche de la Tour de Londres: cérémonie annuelle du lavage des lions!

Affiche de la Tour de Londres: cérémonie annuelle du lavage des lions!

Histoire du 1er avril
Repost 0
Published by villepage - dans Histoire en général
commenter cet article
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 14:02

COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE (suite)

Société d’histoire « Villeparisis et son passé »

Le 12 mars 2016 à 9h30 A la Maison Pour Tous à Villeparisis

Bilan des activités de l’année 2015

 Association : 61 adhérents

Assemblée générale le 14 mars : 58 présents ou représentés

Stand à la réunion de généalogie de Claye le 7 mars

Stand au forum des associations le 7 septembre au gymnase Aubertin

Ouverture du musée pour les journées du patrimoine 18 octobre

Stand au salon Toutes collections au centre culturel de Villeparisis

Rédaction d’un article sur Balzac par Danielle Thénault pour le livre : Ecrivains de Seine et Marne aux Editions Alexandrines

Réalisation d’une brochure –témoignage des activités de la société d’histoire de 2011 à 2016 ( 25-30 ans)

 

Blog de l’association : villeparisis-histoire.over-blog.com

Création le 28/04/2008. Statistiques d’over-blog : 591 articles publiés (un article par semaine) sur l’histoire de Villeparisis, sur Balzac, et sur les activités de l’association agrémentées de photos de D.Bernal et F.Gagnepain .

52893 visiteurs (moyenne de 40 visiteurs par jour), 118979 pages vues depuis la création

En 2015 : 8215 visiteurs et 16158 pages vues. Le 18 février : 153 visiteurs de Facebook et 296 pages lues.

Musée : Le musée a été ouvert chaque samedi matin de 10h à 12h, même en juillet et août, pour les Journées du patrimoine et a accueilli 73 visiteurs

 

 Sorties : 14 janvier : galette des rois à la salle Wissols : 38p

16 avril : visite guidée du Paris historique : quartier de l’Odéon 12p

Annulation du week end dans les Ardennes

17 juin : visite du Musée du vin à Paris et repas convivial 21p

3 octobre : sortie à Anet annulée 29p

29 novembre : déjeuner au restaurant 31p

Activités de la Société d'histoire "Villeparisis et son passé"
Activités de la Société d'histoire "Villeparisis et son passé"
repas des adhérents après l'assemblée générale

repas des adhérents après l'assemblée générale

Repost 0
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 15:59

COMPTE-RENDU

DE L’ASSEMBLEE GENERALE

Société d’histoire « Villeparisis et son passé »

Association loi 1901 déclarée le 7 avril 1986 n°5886,

siret n° 488 260 043 00010 APE 913E

 

Le 12 mars 2016 à 9h30 A la Maison Pour Tous à Villeparisis

Après la signature de la feuille de présence et le paiement des cotisations, le président, François Gagnepain, ouvre la séance à 9h45 (43 personnes présentes ou représentées)

 Le président remercie Madame Dominique Fages, conseillère municipale, et accueille les présidents d’associations voisines et amies : M & Mme Haeberlé représentant l’AROEHM et l’APM, M Tissot, président des « Citadines »

 

Il évoque les adhérents disparus cette année et demande quelques instants de silence. Ensuite, il cède la parole à la vice-présidente, Danielle Thénault, pour le rapport d’activité (voir pièce jointe)

1/ bilan des activités. Le bilan est approuvé à l’unanimité.

2/ Le rapport financier est présenté par le président (le trésorier Hervé Fourcaudot étant absent). Le bilan est approuvé à l’unanimité.

 3/ élection du conseil d’administration : M&Mme Bernal, M Fourcaudot, Mme Fourrey,

M Gagnepain, Mme Koel, Mme Thénault, Mme Vendembilque et M Ulrich. Francis Ecoutin est président d’honneur.

4/ Année 2016

Le budget prévisionnel, présenté par Hervé Fourcaudot est adopté à l’unanimité.

Présentation du programme des activités et sorties pour 2015 par Danielle Thénault ( pièce jointe). L’année 2016 marque le 30ème anniversaire de la création de l’association par M Ecoutin en 1986.

Pour célébrer cet évènement, une brochure sur les activités de l’association, réalisée par D Thénault est distribuée aux adhérents.

M Cadoret présente son livre sur l’immigration des Briards au Canada

 

Personne ne demandant la parole, le président remercie une nouvelle fois les personnes présentes et les invite à prendre le verre de l’amitié.

 La séance est levée à 11h.

Le Président François Gagnepain

Activités de la Société d'histoire "Villeparisis et son passé"
Activités de la Société d'histoire "Villeparisis et son passé"
Activités de la Société d'histoire "Villeparisis et son passé"
Repost 0
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 15:27
Histoire de la Seine et Marne: Rosa Bonheur

8 MARS Journée commémorative des droits des femmes

Portrait d’une Seine et Marnaise remarquable

 

ROSA BONHEUR

1822-1899

 

 Marie Rosalie Bonheur, dite Rosa Bonheur, née le 16 mars à Bordeaux et morte le 25 mai à Thomery en Seine et Marne, est un peintre et sculpteur animalier. Elle connut le succès tant en France qu’en Angleterre ou aux Etats –Unis.

Élève de son père (peintre et professeur à Bordeaux), elle expose pour la première fois au Salon en 1841. Elle obtient une médaille de 3e classe au salon de 1845 et une médaille d'or au salon de 1848.

L'année suivante, elle y expose le Labourage nivernais (Musée d'Orsay), commande de l'État. Avec le Marché aux chevaux (MET, New York), présenté au salon de 1853, elle connaît une gloire internationale qui lui vaudra d'effectuer des voyages au cours desquels elle sera présentée à des personnalités telles que la reine Victoria. Elle rencontrera aussi l'impératrice Eugénie, ou encore le Colonel Cody (Buffalo Bill), qui lui offrira une authentique panoplie de Sioux.

En 1859, elle s'installe à By, coteau viticole de la commune de Thomery en Seine-et-Marne, où elle installe son atelier et aménage des espaces pour ses animaux. Première femme artiste à avoir été nommée Chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur en 1865 — elle reçoit cette distinction des mains de l'Impératrice elle-même — elle sera promue officier de cet ordre en avril 1894. Elle décède le 25 mai 1899 au château de By et est inhumée au cimetière du Père-Lachaise (division 74).

 

De nos jours, l'atelier de Rosa Bonheur est ouvert au public dans le musée-château de By, à Thomery, près de la forêt de Fontainebleau.

 

Sources: archives de la Société d'histoire de Villeparisis

Portrait de Rosa Bonheur enfant

Portrait de Rosa Bonheur enfant

"Labourage nivernais"

"Labourage nivernais"

" horse fair"

" horse fair"

" le célèbre lion"

" le célèbre lion"

Rosa Bonheur à Thomery dans son atelier

Rosa Bonheur à Thomery dans son atelier

Le chateau de By à Thomery

Le chateau de By à Thomery

Repost 0
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 13:51

Madame de Villeparisis

 

La marquise Madeleine de Villeparisis est un personnage de l’œuvre de Marcel Proust « A la recherche du temps perdu ». Née Melle de Bouillon, elle est l’amie d’enfance de la grand-mère du narrateur. Elle vient loger dans le même hôtel particulier à Balbec

 

 Marcel Proust est déçu d’apprendre que, bien qu’issue d’une très noble famille, elle a épousé un roturier qui a adopté le nom de sa ville natale. Elle l’étonne par sa liberté de penser et la largeur de ses idées.

Proust écrit:

« Ma tante a épousé par amour un M. Thirion, d’ailleurs excessivement riche, et dont les sœurs étaient très bien mariées et qui, à partir de ce moment-là, s’est appelé le marquis de Villeparisis. Cela n’a fait de mal à personne, tout au plus un peu à lui, et bien peu ! Quant à la raison, je ne sais pas ; je suppose que c’était, en effet, un monsieur de Villeparisis, un monsieur né à Villeparisis, vous savez que c’est une petite localité près de Paris. Ma tante a prétendu qu’il y avait ce marquisat dans la famille, elle a voulu faire les choses régulièrement, je ne sais pas pourquoi. Du moment qu’on prend un nom auquel on n’a pas droit, le mieux est de ne pas simuler des formes régulières. (Guer 294/284). »

 

Mme de Villeparisis d'après David Richardson

Mme de Villeparisis d'après David Richardson

Repost 0
Published by villepage
commenter cet article
4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 11:24

 

GALETTE DES ROIS

 

 de la Société d’Histoire Locale de Villeparisis

mercredi 28 janvier 2016

  Comme tous les ans, à pareille époque, une quarantaine d’adhérents de la Société d’Histoire Locale « Villeparisis et son passé » se sont retrouvés, à la salle Wissols, pour partager la traditionnelle galette des Rois dans une ambiance bien sympathique et pour évoquer les projets de l’année 2015

 

 

Activités de La Société d'histoire"Villeparisis et son passé"
Activités de La Société d'histoire"Villeparisis et son passé"
Activités de La Société d'histoire"Villeparisis et son passé"
Activités de La Société d'histoire"Villeparisis et son passé"
Activités de La Société d'histoire"Villeparisis et son passé"
Repost 0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 15:37

HISTOIRE D’UN VILLEPARISIEN

 

Georges LEGRAND

 

 Directeur de l’école des garçons et résistant, c’est le samedi 30 octobre 1943 que les Allemands vinrent le chercher au beau milieu de la classe devant tous ses élèves pour l’interroger puis l’interner au camp de Romainville, fort heureusement, il en sortira quelques mois plus tard, mais aujourd’hui le souvenir de ce terrible jour reste encore gravé dans la mémoire de ses anciens élèves.

 

Il était né à Saacy sur Marne (77) le 30 juillet 1897, fils de Raymond Legrand, cordonnier et de Juliette Perrin couturière. Il épouse le 4 aout 1925 Marguerite Bourgeois dont il aura un fils Raymond né en 1926.

Le 1er octobre 1920 il débute comme instituteur stagiaire à Crouy sur Ourcq, puis exercera cinq ans à Meaux à l’école de la place Henri IV et à Chamigny où il était également secrétaire de mairie.

Le 1er octobre 1933, il est nommé directeur de l’école de garçons de Claye-Souilly et y restera jusqu’en aout 1946, la seconde classe étant tenue par son épouse Marguerite qui avait exercé de 1922 à 1926 à l’école des filles de la Ferté sous Jouarre, puis à Chamigny à partir de 1926.

En septembre 1946 Mr et Mme Legrand sont mutés à l’école Anatole France de Villeparisis.

En octobre 1948, M Legrand, après avoir surmonté de nombreuses difficultés (convaincre l’Inspection académique, constituer l’encadrement pédagogique, disposer de locaux) obtint la création d’un cours complémentaire qui ouvrit dans les locaux de l’école Anatole France. Il y fut directeur jusqu’en 1954.

Il décéda à La Ferté sous Jouarre le 4 février 1981

Extrait de la biographie écrite par son fils, Raymond Legrand : dont le titre est Longtemps après que la flèche est partie, la corde vibre encore… Un deuxième livre de souvenirs : Un peu de poussière blanche au bout des doigts.

Georges Legrand

Georges Legrand

Groupe scolaire Anatole France- Séverine-Briand

Groupe scolaire Anatole France- Séverine-Briand

Ecole Anatole France

Ecole Anatole France

Repost 0
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 15:34

 La Société d’Histoire Locale Villeparisis et son passé

Vous présente ses meilleurs vœux pour 2016

L’année 2016 marque le 30ème anniversaire de l’association

 

Et vous invite à partager la galette des Rois Jeudi 28 janvier 2016 à 14h

Salle Wissols, Chemin des Petits Marais (derrière le collège Gérard Philipe)

Adhérents : 1 euro, non-adhérents : 2 euros

Par la même occasion, vous aurez le programme des activités de l’année 2016 et vous pourrez régler votre cotisation 2016.

N’oubliez pas de rapporter votre carte d’adhérent (e). Les tarifs sont inchangés : 13 euros pour un individuel, 20 euros pour un couple Inscription à la galette avant le 22 janvier 2014  Inscription à la galette

Coupon à renvoyer avec le paiement à « Villeparisis et son passé » Musée de l’histoire locale Parc Honoré de Balzac, 60 rue Jean Jaurès, 77270 Villeparisis

NOM …………………………………………………….Prénom(s)………………………………………….. Adresse………………………………………………………………………………………………

Tel :…………………………………………….portable……………………………………………

Nombre d’adhérents…………………x 1 euro =……………………………………………….

Nombre de non-adhérents………… x 2 euros =…………………………

La Société d’Histoire Locale Villeparisis et son passé

Samedi 11 juin 2016

Une journée dans le Loiret : déjeuner-croisière sur le canal de Briare, musée des émaux et dégustation des coteaux du Giennois

 

7h30: départ en car de Villeparisis : Centre Culturel

10h : Découverte de Briare en petit train touristique : bord de Loire, pont-canal, église recouverte d’émaux de Briare…

11h : Croisière-déjeuner : passage de plusieurs écluses, et navigation sur le Pont-Canal

Menu : Kir Assiette campagnarde avec ses petits pains toastés à la rillette et à la tapenade Paupiette de veau, farandole de légumes avec son lingot de gratin dauphinois

Fromage

Moelleux chocolat cœur caramel au sel de Guérande et sa crème anglaise

1/4 vin rouge et Café

 

14h30, visite du musée de la mosaïque et des émaux de Briare : industrie nouvelle au 19ème siècle : fresques, perles, boutons… qui montrent la France sociale, économique et culturelle

16h : visite et dégustation pour découvrir les vins du « Coteau du Giennois »

 

 

Coût de la sortie : 75 euros pour les adhérents 79 euros pour les non-adhérents ( transport en car grand tourisme, visite guidée, repas-croisière, assurance et pourboires)

 

Attention : inscription avant le 20 février 2016

 

 Inscription à la sortie « le Loiret »

Coupon à renvoyer avec un chèque à l’ordre de « Villeparisis et son passé » au Musée Parc Honoré de Balzac, 60 rue Jean Jaurès, 77270 Ville

NOM………………………………………………Prénom(s)………………………………….Adresse………………………………………………………………………………………….. Tel :………………………………………………..Portable……………………………………

Nombre d’adhérents…………………………x 75 euros=……………………………………..

Nombre de non-adhérents……………………x79 euros=…………………………………….

Repost 0
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 14:27

MEILLEURS VOEUX

 

La Société d'Histoire "Villeparisis et son passé" souhaite à tous une très bonne et très heureuse année. Pour "Villeparisis et son passé", 2016 est une année importante, c'est le trentième anniversaire de sa création. En effet, cette association est due à l'initiative de F.Ecoutin en Février 1986 à la suite d'une exposition sur Villeparisis.

Le programme des activités de cette année exceptionnelle sera communiquée au début de Janvier 2016

 

 

carte de voeux réalisée par Pierre Harraudeau, adhérent de la Société

carte de voeux réalisée par Pierre Harraudeau, adhérent de la Société

Repost 0
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 16:22

 

LA CRECHE

 

 La crèche vient du francique « krippia » qui désignait la mangeoire d’une étable.

Selon la tradition hagiographique franciscaine, les crèches de Noël vivantes se développent en Europe à partir du 13ème siècle, à la suite de la réalisation d’une crèche vivante par François d’Assise à Greccio en Italie la nuit de Noël 1223. A la fin du 16ème siècle, les Jésuites, conscients du pouvoir de la célébration de la Nativité multiplient dans toute la chrétienté les crèches en modèle réduit telle que nous les connaissons aujourd’hui

Après la période de la Révolution pendant laquelle cette pratique religieuse est interdite, les crèches se multiplient chez les familles aisées sous forme de boites vitrées appelées « grottes » ou « rocailles » apparues au cours du 17éme siècle : les figurines sont réalisées en cire, en mie de pain ou en verre filé. Les crèches provençales avec leurs santons (du provençal « santoun », petit saint) se développent dans les églises et aussi dans les maisons particulières à partir de 1803, juste après le Concordat de 1802.

crèche napolitaine

crèche napolitaine

Repost 0
Published by villepage - dans Histoire en général
commenter cet article