Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Villeparisis - Histoire
  • : blog de la Société d'Histoire de Villeparisis - Association Villeparisis et son passé (77270)
  • Contact

 
 

Recherche

Musée d'Histoire-Villeparisis


Parc Honoré de Balzac

60 rue Jean Jaurès 

77270 VILLEPARISIS

 Ouverture tous les samedis matins

de 10h à 12h

et sur rendez-vous

  Entrée gratruite

 
 
 
 
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 07:54

Ecole Célestin Freinet

  

célestin Freinet 2

 

 Qui était Célestin Freinet ?

 

Célestin Freinet est un pédagogue français, né le 15 octobre 1896 à Gars dans les Alpes-Maritimes, mort le 8 octobre 1966.

Freinet est l'inventeur d'une pédagogie rigoureuse fondée sur des techniques novatrices : plan de travail, production de textes libres, imprimerie, individualisation du travail, enquêtes et conférences, ateliers d'expression-création, correspondance scolaire, éducation corporelle, réunion de coopérative (OCCE). Il expérimente sa conception de l'enseignement en fondant une école à Vence, devenue publique en 1991.

Élise Freinet, son épouse, est à l'initiative de "l'art enfantin".

 

 

   Ecole Normandie-Niemen

  

 

ecole normandie-niemen

 

 

Qu'est-ce que Normandie - Niemen?

 

Le Groupe de chasse « Normandie-Niémen » a été créé fin 1942 au Liban, sous le seul nom de « Normandie ». Il était constitué d'un groupe de pilotes de chasse et de mécaniciens français – tous volontaires, dont beaucoup étaient originaires de Normandie – envoyés en aide aux forces soviétiques sur le front de l'Est sur la suggestion du Général de Gaulle qui considérait comme important que des soldats français servissent sur tous les fronts de la guerre.

Staline attribua à l'unité le nom de Niémen le 21 juillet 1944 pour sa participation aux batailles du fleuve Niémen. L'unité recevra de nombreuses distinctions militaires, aussi bien soviétiques que françaises, et, fin 1944, les aviateurs du « Normandie-Niémen » seront les premiers Français à entrer militairement en Allemagne. Le 20 juin 1945, les aviateurs français retrouvent enfin la France en se posant au Bourget où ils sont accueillis en héros

    

 

Collège Jacques Monod (1975 environ)

  

monod

 

Qui était Jacques Monod?

   

Jacques Monod, né à Paris le 9 février 1910 et mort à Cannes le 31 mai 1976, est un biologiste et biochimiste français de l'Institut Pasteur de Paris, lauréat en 1965 du Prix Nobel de physiologie ou médecine pour ses travaux en génétique.

  

 

Ecole Charlemagne à Boisparisis

    

charlemagne

 

 

 

 

Ecole maternelle Pauline Kergomard à Boisparisis

 

KERGOMARD 

 

 

 

Qui était Pauline Kergomard?

 

Pauline Kergomard, née le 24 avril 1838 à Bordeaux et morte en 1925 à Saint-Maurice (Val-de-Marne) est la fondatrice de l'école maternelle en France.

 

 

En 1861, elle monte à Paris et épouse en 1863 Jules Duplessis-Kergomard, qu'elle rencontre dans les milieux républicains. Elle y tient une école privée et devient la directrice de L'ami de l'enfance, revue pour les salles d'asile

 

Pauline Kergomard est à l'origine de la transformation des salles d'asile, établissements à vocation essentiellement sociale, en écoles maternelles, formant la base du système scolaire. Elle introduit le jeu, qu'elle considère comme pédagogique, et les activités artistiques et sportives. Elle prône une initiation à la lecture, à l'écriture et au calcul, avant 5 ans.

En 1881, Jules Ferry la nomme inspectrice générale des écoles maternelles, poste qu'elle occupera jusqu'en 1917. Elle fait acter par les programmes que le jeu est le premier travail du jeune enfant et réclame un mobilier adapté à leur taille.  

Elle est la première femme élue au « Conseil supérieur de l’instruction publique » et la troisième femme à être décorée de la Légion d’honneur. A la fin de sa vie , elle crée une université populaire ; elle meurt en 1925.

 

  

 

 

Ecole maternelle de l’Ourcq

 

ecole du mail de l'ourcq

 

 

Photos: H.T

Cartes postales: F.G

 

Sources:Wikipédia et Villepage

Partager cet article
Repost0
11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 07:11

Les établissements scolaires

 

Depuis la fin des années 1960, en raison de l’accroissement de la population,  des projets d’ampleur ont été menés à bien : investissements scolaires : construction des groupes Joliot-Curie, République, Renan, Normandie-Niemen, des collèges Gérard Philipe et Jacques Monod, de la Maison pour Tous,  des équipements sportifs (gymnase Aubertin, Géo André, stades, terrain de tennis, piscine.)

 

 

Les groupes scolaires

 

Joliot-Curie : école primaire

République: école maternelle

 

cp joliot-curie-republique

 

 

Le groupe Joliot-Curie - République est situé dans le « Vieux Pays » entre la rue de la République, la ruelle de la Place et l’avenue du 8 mai 1945.

 

D’où vient le nom de Joliot-Curie? 

 

Frédéric Joliot est un physicien et chimiste français né à Paris le 19 mars 1900 et mort à Paris le 14 août 1958. En 1926, il épouse Irène Curie, fille de Pierre et Marie Curie  Il obtient le prix Nobel de chimie en 1935 avec son épouse Irène Joliot-Curie pour la découverte de la radioactivité artificielle.

 

vvvvvv

 

Ecole Renan

 

cp renan

 

 

Qui était Renan ?

Ernest Renan , né le 28 février 1823 à Tréguier ( Bretagne) et décédé à Paris le 2 octobre 1892, est un écrivain, philologue, philosophe et historien français. Au XIXème siècle, il a joué un rôle essentiel dans la laïcisation de la culture française et européenne

  vvvvvv

 

 

Groupe d’écoles primaires Anatole France, Séverine et l’école maternelle Aristide Briand

 

 

Les écoles Anatole France (pour les garçons) et Séverine (pour les filles) furent ouvertes en 1932 (voir les articles précédents),  l’école maternelle Aristide Briand fut construite ensuite.

 

Qui était Aristide Briand ?

 

Aristide Briand, (29 mars 1862 à Nantes - 7 mars 1932 à Paris) était un homme politique et diplomate français qui a occupé de hautes fonctions au sein des gouvernements français successifs : onze fois président du Conseil et vingt fois ministre.

Il a reçu le Prix Nobel de la paix (avec Gustav Stresemann) en 1926 après les accords de Locarno pour son action en faveur de la réconciliation entre la France et l'Allemagne. En 1928, il poursuivit son rêve de paix par la sécurité collective (dont l'axe serait la Société des Nations) en signant avec l'Américain Kellogg un pacte qui voulait mettre la guerre hors-la-loi. Finalement, sa construction diplomatique fut un château de sable qui s'écroula sous les coups de butoir de la crise économique de 1929, de la montée du nazisme.

 

 

 cp france-severine -briand

  

  vvvvvv

 

Collège Gérard Philipe

     

A la fin des années 1960, le collège Gérard Philipe ouvrit, et put ainsi recevoir les élèves du collège qui, depuis 1948 (création du cours complémentaire par M.Legrand ) et  jusqu’à cette date, étaient accueillis à l’école Anatole France, et ainsi, l’école Anatole France retrouva sa seule fonction d’école primaire

 

 

 

cp gerard philipe

 

Qui était Gérard Philipe ?

  

C’était un acteur de théâtre et de cinéma français (4 décembre 1922 - 25 novembre 1959)

 

Comédien reconnu, tant sur le plan national qu'international, il débute très jeune sa carrière au théâtre en 1942. Gérard Philipe est rapidement remarqué et commence une carrière cinématographique dès 1944. S'enchaînent alors les tournages pour le cinéma et les succès qui font grandir sa popularité, "Le diable au corps", "Fanfan la Tulipe" en 1952, "Le Rouge et le Noir", "Les grandes manoeuvres" en 1955...

Sur le plan théâtral, sa rencontre avec Jean Vilar, fondateur du TNP Théâtre National Populaire, va se concrétiser avec l'adaptation du "Cid" en 1951, joué dans la cour du Palais des Papes d'Avignon. En France, le fameux festival de théâtre d'Avignon prend alors naissance.

Dans le cadre de sa carrière, il se rend à New-York, Tokyo, Mexico, Rio, Pékin et effectue une tournée en Europe de l'Est. Au faîte de sa gloire, l'acteur génial et doté d'une aura incomparable, idole des années cinquante, s'éteint subitement, terrassé par un cancer. Il allait avoir trente sept ans

 

CP: FG

Wikipédia 

Partager cet article
Repost0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 07:24

La population

 

La croissance démographique s’est poursuivie régulièrement. Ayant passé la barre des 1000 habitants juste après la Première Guerre mondiale, la commune en comptait 5600 en 1939, 7500 dans les années 1950, 14000 en 1972 et 19000 en 1992

 

 

Evolution démographique de Villeparisis :

 

XIIème siècle : 69 feux ( 1 feu représente une maison, donc entre 300 et 350 habitants)

 

1740 : 310 habitants

 

1836 : 650 habitants

1876 : 898 habitants

1881 : 886 habitants

1886 : 853 habitants

1891 : 856 habitants

1896 : 858 habitants

 

1901 : 881 habitants

1906 : 907 habitants

1911 : 910 habitants

1921 : 996 habitants

 

1926 : 3011 habitants

1931 : 4989 habitants

1936 : 5585 habitants

1946 : 5610 habitants

1954 : 7525 habitants

1962 : 10804 habitants

1968 : 13590 habitants

1975 : 14913 habitants

1982 : 16750 habitants

1990 : 18799 habitants

1999 : 21294 habitants

Dernier recensement fin 1999 : 21493 habitants

 

Source :Cassini et  INSEE – recensement de la population

 

  graphique evolution demographique

 

 

 

Cette croissance amena à la construction de quelques ensembles collectifs, cependant,  l’habitat de Villeparisis reste principalement pavillonnaire. L’importance du centre-ville traditionnel «  vieux pays » s’est  affaiblie au profit des quartiers du Nord, en raison de la situation de la gare et du marché

 

 

cp acacias

   

 Résidence Les Acacias-Balzac (1963)

 

 

 

cp normandie-niemen

 

 Groupe d'immeubles Normandie-Niemen ( années 1960/70)

 

 

mail de l'ourcq

 

     

 

mail de l'ourcq 2

Le Mail de l'Ourcq

 

 

place wathlingen

Place Wathlingen derrière le Mail de l'Ourcq 

 

 

 

cp boisparisis

 Boisparisis (1990)

 

   

photo livre

 

Place de Boisparisis (1994)

 

 

CP: F.Gagnepain

Source:Villeparisis et son histoire

Partager cet article
Repost0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 07:43

 

MALDON

 

Cette ville de 15000 habitants est située dans le Comté d’Essex en Angleterre sur l’estuaire de la rivière Blackwater. Elle est jumelée avec Villeparisis depuis 1996 ; elle ast aussi jumelée avec une ville des Pays-Bas, Cuijk ( depuis 1970).

Maldon est une ville au riche passé historique : ce fut un port romain, ensuite les Saxons bâtirent  une ville et en 991, elle fut le théâtre de la bataille de Maldon durant laquelle les Saxons furent vaincus par les Vikings. 
 

Pendant longtemps , ce fut la ville d’Essex la plus importante après Colchester , et elle continua de prospérer grâce à la mode des bains de mer au XVIIIème siècle et au développement de son commerce par bateau avec Londres au XIXème siècle.

Aujourd’hui, Maldon possède le charme d’une petite ville rurale en bordure de rivière.

 

plan maldon





maldon


maldon bateau



maldon Burnham2



 Carte-postale-Jumelage-Maldon.jpg

Fontaine à Boisparisis commémorant le jumelage avec Maldon ( photo F.Gagnepain) 


Sources:Villeparisis et son histoire
Brochures

Partager cet article
Repost0
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 07:12

GRENZACH-WYLEN

Cette ville du sud de l’Allemagne ( proche de Bâle) se situe au coeur  de régions touristiques comme la Forêt Noire, le lac de Constance et les Alpes du Sud. Jumelée depuis 1990 avec Pietrasanta, elle est devenue, de fait, ville associée à Villeparisis.

 
grenzach ville

Quartier de Grenzach et le Rhin



wylhen


                                                                                                      Wyhlen

grenzach armes



mairie grenzach-copie-1

La mairie

 

 

vvvvvvv

 

Célébration du 40ème anniversaire du

Traité d’amitié Franco-Allemande à Grenzach-Wyhlen :

Fleurs 

En 2003, la Socciété d’Histoire locale « Villeparisis et son passé » a été invitée par la commune de Grenzach Wyhlen à participer le 16 Novembre à  la commémoration des guerres passées « Volkstrauertag », et de la réconciliation des peuples, et cette année s’ajoutait la célébration du 40ème anniversaire du traité d’amitié Franco-allemand.

M. Henri Sautreuil, écrivain de Villeparisis, auteur de « J’avais 10 ans en 1940 » rédigea pour cette occasion un discours que Mme Danielle Thénault lut au nom de  l’association ; discours qui fut longuement applaudi par l’assistance.

Un historien allemand, adhérent de la société historique de Grenzach Wyhlen fit un exposé sur l’évolution des relations Franco-Allemandes. Le Bourgmestre Jörg Lutz insista lors de son allocution sur l’amitié. La cérémonie se termina par des chansons enfantines en français et en allemand, et l’orchestre de Grenzach Wyhlen joua un extrait du Te Deum de Charpentier.

 

 

discours 2

 

 discours du maire

       

discours Maman + loin

                                                  

le public

 

 

orchestre 

    

orchestre 2

Photos: M.Schwarz  

Partager cet article
Repost0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 07:59

PIETRASANTA

 

Villeparisis est jumelée avec cette ville de Toscane depuis 1976. Avec ses 26000 habitants et un riche passé architectural, Pietrasanta est le village mondial de la sculpture.

Situé entre Pise et les carrières de marbre de Carrare, l’endroit accueille les plus grands sculpteurs du monde depuis le XV° siècle. Michel-Ange, Donatello, Brunelleschi y ont laissé leur marque. César, Fernando Botero, Louise Bourgeois y ont résidé. Les innombrables ateliers s’ouvrent aujourd’hui a d’autres expressions artistiques C’est à cette vocation artistique que l’on doit le jumelage entre Villeparisis et Pietrasanta puisqu’il a pour origine  une rencontre entre plasticiens italiens et français

Copie de pietrasanta vue



pietrasanta carte

 


pietrasanta eglise


             

PIETRASANTA musée



pietrasanta plage

  La plage de Pietrasanta    


Carte-postale-Jumelage-Pietrasanta.jpgStatue offerte par la ville de Pietrasanta à Villeparisis
(place Pietrasanta , devant le Centre culturel)
(photo de F.Gagnepain pour la Société d'histoire)

Partager cet article
Repost0
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 07:18

 

Villeparisis est jumelée avec 3 villes européennes

 

WATHLINGEN

Cette ville de 5000 habitants située au nord de l’Allemagne près de Hanovre, est jumelée avec  Villeparisis depuis 1975. Ce jumelage résulte de la rencontre fortuite de deux anciens combattants, jadis ennemis, qui se retrouvèrent lors d’une cérémonie commémorative au fort de la Malmaison.

 

plan wathlingen




Wappen Wathlingen



rathaus wathlingen

La mairie
              

big image 1267782433853

La mairie, accueil

sculpture chazy" La table à palabres"

sculpture de Jean Chazy dans le parc de l'église en 2001
réalisée dans le cadre du jumelage avec Villeparisis

 
Carte-postale-Jumelage-Wathlingen.jpg

sculpture commémorant le jumelage, place Wathlingen à Villeparisis
  ( photo : F.Gagnepain pour La Société d'Histoire locale)

Partager cet article
Repost0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 07:26

Eglise Notre-Dame de la Paix

 

En 1952, l’abbé Jean de Mallmann, aumônier de l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC) assure le remplacement de Jean Espinasse ( ancien HEC), curé de Villeparisis, pendant ses vacances.

 

Villeparisis, ex-commune rurale, possédait une Eglise (l’Eglise Saint-Martin), dans le « Vieux Pays », tandis que vers la gare se développait la nouvelle agglomération, d’environ 10000 habitants, dépourvue d’église. On y disait la messe dans une chapelle en bois, avenue Garros (tout près de l’église actuelle) la chapelle Notre-Dame de Lourdes




1èreEglise av Garros 

 

Jean Robert, chef de file, Alain Pineau, Bernard Clerc, Hubert Cloix et quelques autres, tous HEC, décident alors de se lancer dans ce pari fou et de faire bâtir une église par un architecte de grand renom : Maurice Novarina.

En 1954 un terrain est acheté à l’angle de l’avenue Garros et de l’avenue du Général de Gaulle en complément du terrain possédé par la paroisse.



 

Villa-des-friches.jpg

 

La « Villa des friches », qui s’élevait à l’emplacement de Notre Dame de la Paix

 

La première pierre de l’Eglise Notre Dame de la Paix est posée en 1955, et la première messe célébrée 3 ans plus tard.

Aussi connue sous le nom de « l’église des HEC », Notre Dame de la Paix est un joyau de l’art moderne.

 

Le clocher fut construit à compter de 1991, et les cloches qu’il contient, ont été bénites en 1993 selon l’ancien rite catholique ; elles portent les noms de Colombe, Solange et Emmanuelle Marie.

En 1995, un généreux donateur offrit un orgue électronique numérique.

 

eglise notre dame
Les grands artistes :

 

Maurice NOVARINA, architecte, à qui on doit l’église Saint-Michel à Evreux, l’église d’Assy ,celle d’Audincourt ( Doubs), mais aussi, le palais de justice d’Annecy et le palais de la télévision à Ryad. C’est encore lui qui a dessiné les plans du clocher.

 

Jean BAZAINE, peintre , a dessiné  le grand vitrail «  l’arbre de vie ».

 

Jacques LOIRE ,  maitre-verrier  à Chartres ( créateur de la galerie du Vitrail de Chartres) a réalisé les vitraux.

 

vitrail notre dame

       vitrail  "l'arbre de vie"

Brigitte LOIRE (sœur de Jacques) a sculpté l’évangile de pierres

Louis CHAVIGNIER du Cantal  a sculpté sur le devant de l’autel ( bloc monolithique de 8 tonnes, en pierre de Fontenille) « les pains et les poissons » .Les fonts baptismaux évoquent le retour de l’enfant dans le sein maternel.

 

 

Le choeur de notre dame interieur

 

 La statue de la Vierge sous le portail a été réalisée par M. NEY de Villeparisis.

 

Le tabernacle réalisé en cuivre repoussé est l’œuvre de M.SABATIER et représente le pélican qui s’est sacrifié pour nourrir ses enfants.

 

Le Christ en gloire, statue en bois massif, création du sculpteur Francis BROCHET, est fixée au mur en un seul point, ce qui lui confère une légèreté particulière.

 

 

 Le Christ de notre dame interieur

 

Le portail en Sapelli massif est l’œuvre de M.LAFON, artisan à Villeparisis.

 

Les bancs en nyangon (bois tropical de couleur chaude) ont été fabriqués par Jacques MICHALON (HEC 1938), établi à Die ( Drôme) d’après les plans de M. Perreau, décorateur à Vincennes.

 
bon et pin"certificat de batisseur"

  délivré à tous ceux qui ont contribué à l'édification du clocher en achetant des pin's créés par Y.Arthus Bertrand

Photos:Brochure Notre-Dame de la Paix

Partager cet article
Repost0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 07:12

La libération de Villeparisis

Témoignages de Villeparisiens

 

Le dimanche 20 août 1944, la IIIème  armée américaine du Général Patton atteignit la Seine à Melun. Ensuite les Américains avancèrent au nord-est vers la Marne, et le mercredi 23 au soir, les avant-gardes américaines, venant de Courtry, arrivèrent en vue de Villeparisis.

 

Le 28, après quelques jours de combat autour de Vaujours, les Américains prirent possession de Villeparisis.

Selon le témoignage de Robert et Aline Buffet, « En fin d’après-midi, nous recevons la visite d’un patriote qui nous annonce que les hostilités sont terminées et nous demande si nous ne connaissons rien de suspect dans les proches environs, la réponse le rassure. Cet instant de dialogue avec le libérateur fait de nous une envolée de moineaux. Nous sortons, éblouis de notre  réduit  obscur, suivis d’une voisine âgée qui mourrait de peur, vers le plein jour.

La joie est grande dans le quartier. Nous sommes invités à voir le défilé des combattants et de leur véhicules de combat, rue Eugène Varlin. L’avenue, voie triomphale, est bordée d’une foule énorme qui acclame, pousse des cris de joie et remercie les vainqueurs souriants, des jeunes filles les embrassent, ils distribuent généreusement des tablettes de chocolat, cigarettes américaines et chewing gum aux gamins qui se bous culent pour ramasser les friandises. C’est la liesse. »

«  Ce fut la période des bals, fêtes, vins d’honneur qui souvent se déroulaient à l’école Anatole France.e

Mais quelques personnes avaient payé ces combats de la libération de leur vie. Madame Guisco, rue des Martyrs fut grièvement blessée et Madame Bastien décéda des suites de ses blessures.

 


lettre croix rouge 1

 

   

lettre croix rouge 2

                           Lettre de la Croix Rouge concernant les blessés  lors des derniers combats




lettre-croix-rouge-3-copie-1.jpgbon de la Croix Rouge




vvvvvv

 

 

SOUVENIR  du 17 AVRIL 1942

 

03253.jpg

Plaque commémorative devant le Musée d’Histoire Locale

Parc Honoré de Balzac

Villeparisis

   

 

 Cette plaque a été inaugurée le 27 avril 2003 par Monsieur Hennequin, maire de Villeparisis en hommage à deux Villeparisiens morts en camp de déportation et à un Villeparisien fusillé le 17 avril 1942 au Mont Valérien. Cette plaque remplace une plaque installée initialement place Henri Barbusse apposée sur un arbre ramené du camp de Mauthausen par le fils de Monsieur Julien  Delespinay ; cet arbre fut gravement endommagé par la tempête du 26  décembre 1999 et n’existe plus aujourd’hui.

 

03254.jpg


 

Source :Villeparisis et son histoire

Villeparisis, jadis et naguère de J.Lime

Archives du musée

Témoignages d’Aline et Robret Buffet et de Robert Emmanuel publiés dans Villepage

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 07:03

La déclaration de guerre, le 2 septembre 1939, fut une terrible nouvelle pour la petite ville  de 5600 habitants qu’était devenue Villeparisis. La plupart des hommes valides partirent pour le front. Selon Jacques Lime, 231 furent faits prisonniers.

 

L'attaque allemande de mai 1940 provoqua une grande panique chez les habitants dont beaucoup partirent en exode dès le 11 juin. Le maire, M.Leconte et de nombreux conseillers partirent le 13 au matin. Les Allemands envahirent la ville le soir, sans trop de résistance. Seule, une fusillade sur la place du marché fit 8 morts. Le lendemain, les Allemands rentraient dans Paris

 

devanture boulangerie brisée par les balles allemandes jui Photo de la  devanture de la boulangerie"Congis"
avenue Varlin brisée par les balles des Allemands en juin1940

 

D’après le témoignage de Louis Bouvot, rapporté par Jacques Lime, « Jeudi 13 juin, les trains ne fonctionnent plus .Départ de la famille Arpin. Le soir, triste soir, terrible bataille sur la place du Marché, les Allemands arrivant par l’ancien passage à niveau dont on avait fait sauter la barrière. Et ils étaient nombreux contre une poignée de Français…Il y eut huit tués sur la place du marché, dont un seul Allemand, un officier »….. «  Vendredi 14, les boutiques sont mises au pillage. Je ne sais par qui. »

liste des militaires tués le 13-06-40

 

Document officiel donnant la liste des morts  le 13 juin 1940

 

 

Un conseil municipal provisoire, présidé par Guillaume Cauquil fut installé le même jour à l’hôtel de Venise. Le maire réapparut le 12 juillet et fut remis en fonctions par le sous-préfet de Meaux.

La période de l’Occupation commença pour près de 4 ans avec son cortège de marché noir, de tickets de rationnement, la survie devint la préoccupation essentielle des Villeparisiens , qui, comme beaucoup d'autres Français souffrirent de privations. Des actes de terrorisme provoquèrent des réactions de l'occupant allemand.

 

bons de pain 40

  Bon de pain

 

distribution sucre 40

Bon de sucreavis maire danger            avis du maire prévenant des dangers

 

 

bons de circulation 40

   bon de circulation 

 

 

 

Suite à la découverte du corps d'un officier Allemand dans les bois près du canal, 20 jeunes Français pris au hasard furent fusillés au même endroit. Dans les bois de Morfondé, plusieurs patriotes français des environs furent également fusillés pour actes de résistance.

 

DSC00662-copie-1 stèle dans le bois de Morfondé



DSC00661détail de la stèle

 

requisition d'un bien juifavis de réquisition d'un bien juif

 


requisition ecoles

avis de réquisition d'école


couvre-feucouvre feu

lettre directeur enfant meningite
lettre de M.Pierret  informant le maire qu'un enfant souffrait de méningite et réponse des autorités

ordonnance soins enfant 40

 

Partager cet article
Repost0