Recherche

Dimanche 17 août 2014 7 17 /08 /Août /2014 01:36

 

 

 

 

La Société d’Histoire locale

VILLEPARISIS ET SON PASSE

 

 

 

COMPIEGNE, MEMOIRE ET PATRIMOINE

« De l’Armistice à la Déportation »

LE SAMEDI 11 OCTOBRE 2014

 

 

 

 

36196-clairiare de larmistice[1]

 

 

 

 

 rethondes[1]

 

 

 

 banner[1]

 

 

 

 

 

Dans la mémoire commune des deux guerres mondiales, Compiègne évoque la signature des armistices de 1918 et de 1940. Compiègne a également abrité sur le site de Royallieu, le seul camp d’internement français placé sous l’autorité de l’armée allemande.

 

 

 

 

8H45 : Départ en car du Centre Culturel

10H-11H30 : Clairière de l’Armistice : visite commentée du site et du musée

 

12H-14H : déjeuner : menu :

 apéritif : volupté de rhubarbe (méthode champenoise avec la rhubarbe de notre région)

Terrine de « faux foie gras » aux foies de volaille

Carbonade de paleron de bœuf à la bière de Saint-Rieul

Mi-cuit au chocolat aux éclats de speculos

Vin-café

 

14H30 : passage par la gare pour voir le wagon de la déportation, puis visite commentée par audio-guide du Mémorial de l’Internement et de la Déportation à Royallieu.

17H30 : retour sur Villeparisis ( arrivée vers 18h45)

 

 

 

INSCRIPTION AVANT LE 1er SEPTEMBRE 2014

 

 

TARIF : 60 euros  pour les adhérents ( car grand tourisme, visites, repas, assurance)

                  65 euros Pour les non-adhérents

 

40 PERSONNES MINIMUM

 

Inscription pour la visite de Compiègne «  Mémoire et Patrimoine » le 11 octobre 2014

Coupon à envoyer au Musée, 60 rue Jean Jaurès à Villeparisis avec un chèque à l’ordre de « Villeparisis et son passé »

NOM : …………………………………..Prénom(s)…………………………………………

Adresse…………………………………………………………………………………………

Tel……………………………………….Portable……………………………………………

Nombre d’adhérents…………………..x    60    euros =………………………………….

Nombre de non-adhérents…………….x    65   euros =……

 

 

 

 

Par villepage - Publié dans : Activités de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 10 août 2014 7 10 /08 /Août /2014 00:45

 

 

 

 

 

 

 

 

BONNES VACANCES

 

carte postale ancienne 12 

 

 

 

carte postale ancienne 13

 

 

 

 

 

 

 

 

 carte postale ancienne 15

 

 

 

 

 

carte postale ancienne 7

 

 

 

CPA : F.Gagnepain ( archives)

 

 

Par villepage - Publié dans : Musée d'Histoire Locale
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 3 août 2014 7 03 /08 /Août /2014 01:14
 
13 & 14 juillet 1924 (2)
 
 
 
Fêtes du canal
 
 
 
Le canal a servi de piscine jusqu’en 1957. Chaque fête était l’occasion d’y organiser divers concours.
 
 
20051208 053 course canal 
 
Départ de la nage. Une simple barque en travers du canal sert de tremplin aux nageurs. Un homme à l’arrière-plan ne s’intéresse pas aux compétitions, il pêche.
 
 20051208 054 départ course
 
 
 
 
Course des 600m. Belle distance à parcourir dans une eau qui n’est pas chaude, même en été, toujours ombragée par les arbres la bordant. La foule est nombreuse.
 
 
 20051208 055 arrivée course
 
 
 
 
Arrivée d’une course de natation  de 200m. L’arrivée est devant la maison du garde-canal. La foule peut ainsi se regrouper, soit sur les rives, soit sur le pont.
 
 
 20051208 056 course
 
 
 
20051208 057 concours natation
 
 
 
 

Sources : archives de l’association « Villeparisis et son passé » au Musée, CPA : F.Gagnepain

 

 
Par villepage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 27 juillet 2014 7 27 /07 /Juil /2014 00:40

 

 

13 & 14 juillet 1924

 

 

 

Ces fêtes ont duré 2 jours, elles s’intitulent aussi « Fête de la gare de Villeparisis ».

 

 

 

 20051208 044 mâr

 

 

 

Ce café est pavoisé pour la fête nationale ; une précision indique boulevard Maritime, non pas que cette rue menait à la mer, mais un propriétaire aurait vendu ses terrains situés sur cette voie au profit d’une œuvre aidant les familles de marins morts en mer.

 

 

 

 

20051208 046 union renusienne 

 

 

La banderole porte l’inscription : « Union Reneusienne. Grande fête. Soyez les bienvenus ». La Reneuse ou Arneuse est une petite rivière située à proximité du canal. 

 

     

 

 20051208 044 mâr

 

 

 

 

Mât de cocagne

 

 

 

 

20051208 051 jeu du baquet

 

 

 

Jeu du baquet

 

 

 

 

 

20051208 050 jeu de la poèle

 

 

 

 

 

Jeu de la poêle

 

 

 

 

 

 

20051208 045 course en sac

 

 

 

 

 

Course en sac

 

   

 

 20051208 048 départ de la course

 

 

 

Départ de la course organisée par l’Union sportive  Villeparisienne, association créée le 29 décembre 1923 pour développer la jeunesse par tous les sports et dont le siège social se trouvait au café des Sports. A  droite, le second bâtiment est l’abri pour l’omnibus situé à l’entrée de la place du Marché.

 

 

 

 

 

 20051208 049 arrivée de la course

 

 

 

 

 

Arrivée de la course des 6 kms. Ces 6 kms correspondent au tour de Villeparisis en passant par la rue de Vaujours, la rue Jean Jaurès et retour par la rue de la Gare.

 

 

 

 

20051208 052lancement du poids

 

 

 

 

Lancement du poids

 

 

 

Au sol on peut voir, au centre de la photo, des cailloux régulièrement espacés qui indique la distance du jet.

 

   

 

 

 

Le 14 juillet 24 fut fêté particulièrement par l’Union Sportive Villeparisienne, créée en décembre 23, ayant pour objet tous les sports en général, et pour siège, le Café des Sports, 21 rue de la République, comme le rappelle le Journal Officiel de l’époque.

 

 

 

 

Sources : archives de l’association « Villeparisis et son passé » au Mus

 

 

Par villepage - Publié dans : Histoire de Villeparisis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 20 juillet 2014 7 20 /07 /Juil /2014 04:09
Le Patronage
 
Le patronage Saint-Antoine occupait les enfants les jours sans école par des activités sportives et culturelles. Le lieu de réunion était situé dans les communs du vieux château, passage des Preux.
 
 20051123 071
 
20051208 083patronage??
20051208 085
Fête du patronage ou fête des écoles?
 
 
*****
 
 

LE CINEMA

 
 
 

LE COLISEE

le cinéma colisée
 

Témoignage de Monsieur Robert Emmanuel, Villeparisien, recueilli et rédigé par Aline Buffet, publié dans le numéro 31 de Villepage, bulletin de liaison de l’association « Villeparisis et son passé »

 

« Le Colisée, maintenant fermé, a dû ouvrir ses portes vers 1935/36 avec un premier film : Les Bas-Fonds, en noir et blanc. Pour l’époque c’était une très belle salle, d’environ 600 places avec des fauteuils de bois à l’avant et rembourrés vers l’arrière. Le sol était en légère pente, ce qui permettait à chacun de mieux voir. Il y avait 2 loges en arrondi, comportant une quinzaine de places chacune et un grand balcon en gradins.

Ce cinéma était très fréquenté, beaucoup de Villeparisiens ont frotté leurs fesses  sur le velours des fauteuils. Pour ma part, avec les copains et copines, nous y avons passé le temps  d’une dizaine de séances. A l’entracte, les ouvreuses, coiffées de leur petit chapeau rouge, le panier en bandoulière vendaient bonbons, esquimaux,  chocolats, etc… et ne refusaient jamais le petit pourboire que l’on donnait pour se faire placer. Les enfants s’installaient eux-mêmes et n’avaient droit qu’aux places à l’avant, sauf si les parents voulaient bien payer le prix des places appelées «  fauteuil ou balcon ». Plus tard, pendant la guerre, il y eut des galas au profit des prisonniers. Il y venait des vedettes d’une certaine importance et cela se terminait par une vente aux enchères dont les bénéfices augmentaient les fonds pour envoyer des colis aux prisonniers retenus en Allemagne. Je me souviens d’une «  bagarre » terrible à coup d’enchères de plus en plus fortes pour obtenir un superbe vélo, entre  M.Frémont (grainetier vers la Gare) et M Petit (boucher dans le même quartier).

Les séances du cinéma se composaient d’un petit film sur les actualités, avant l’entracte, ensuite, le grand film en noir et blanc (jusqu’à la période d’après- guerre, avec l’apparition du technicolor). Ce cinéma appartenait à Monsieur Carré qui l’avait fait construire à la place de son ancien « Bar-Tabacs » ; il avait reconstruit ce dernier à l’angle de Gaulle-Mistral, où il se trouve toujours. Madame Carré s’est occupée de ce café pendant de longues journées et de longues années. Pendant de longues années aussi, M &Mme Depreux ont assuré la gestion du Colisée. »

Par villepage - Publié dans : Histoire de Villeparisis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 13 juillet 2014 7 13 /07 /Juil /2014 03:49

 

 

 

Les associations sportives

 

 

 

 

La Fraternelle villeparisienne, siège social à la Maison Bauer. Son but : le football, les courses à pied et à bicyclette. Créée le 29 janvier 1924, ses statuts ont été publiés au Journal Officiel le 27 juillet 1924. Elle a disparu en 1927.

 

 

fraternelle20051208 077

 

 

 

*****

 

 

 

Une course de l’Union  sportive le 14 juillet 1924

 

20051208 048

 

 

 

Le départ de la course organisée par l’Union sportive villeparisienne, association créée le 29 décembre  1923 pour développer la jeunesse par tous les sports et dont le siège social se trouvait au café des Sports. A droite, le second bâtiment est l’abri pour l’omnibus situé à l’entrée de la place du Marc 

 

 

 

*****

 

 

 

 

La Saint-Hubert sportive, créée le 2 octobre 1934 au café-tabac Au Marignan comme société de tir, organisa les colonies de vacances des Petits Quinquins.

 

 

 

cafe le marignan

 

 

 

 

*****

 quelques blasons plus récents

 

 

 20051123 104

 

 

 

 

 

20051123 103 

 

 

 

 

 

20051123 105

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Source: archives de la société d'histoire de Villeparisis 

 

 

 

 

Par villepage - Publié dans : Histoire de Villeparisis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 6 juillet 2014 7 06 /07 /Juil /2014 06:36
 
 
 
 
LES ASSOCIATIONS
 
 
 
 
 
20051208 075la lyre
 
 
 
 
 
 Les débuts de la vie associative à Villeparisis : la « Lyre Ouvrière » au début du siècle.
  
 
*****
 
 
Les Bleuets de Villeparisis
 
Les Bleuets de Villeparisis ou plus exactement La Société de gymnastique et sportive Les Bleuets fut créé par Monsieur Barbet le 15 mars 1626 pour l’éducation populaire de la jeunesse par projection cinématographique, gymnastique, culture physique, pratique des sports et jeux divers. Seul le groupe musique  a connu une certaine importance.
 
20051208 073les bleuets
 
 
 
 
 
 
 
20051208 082
 
 
 
 
 
 
 
 
20051208 081
 
 
 
 
 
 
*****
 
 
La chorale de Villeparisis en 1925 en costume briard.
 
 
20051208 078chorale
 
 
 Sources: archives de la société d'histoire
 
 
 
Par villepage - Publié dans : Histoire de Villeparisis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 29 juin 2014 7 29 /06 /Juin /2014 06:36
Les fanfares
 
 
 Ce groupe instrumental comprend au moins un violon. A l’arrière-plan, il semble que ce sont des conscrits, fleurs à la boutonnière. Qui connait le nom de ce groupe ?
 
 
groupe et conscrits20051208 071
 
 

****

Sur l’étendard, on peut lire «  L’Aurore de Villeparisis ». Les archives du musée ne possèdent pas de renseignements sur ce groupe, et aucune trace n’est trouvée dans les registres de  déclaration des associations en sous-préfecture de Meaux.

 

 

 

 

20051208 072

 

 

 

 

20051208 076l'aurore
Par villepage - Publié dans : Histoire de Villeparisis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 22 juin 2014 7 22 /06 /Juin /2014 13:26

 

 

 

 

LES LOISIRS ET LES FETES

 

 

 

 

Pour les loisirs et distractions, on comptait à Villeparisis des cafés (voir articles précédents), de nombreuses fanfares, des bals, des associations sportives. Des patronages laïques ou organisés par l’Eglise occupaient  les enfants le jeudi (jour de repos scolaire à l’époque), des colonies de vacances emmenaient les enfants à la campagne l’été.

Les bals

 

 

 

 

carte café de venise NEW

 

 

 

 

Un des plus anciens bals était le Bal de Venise, à l’angle de la rue des Libellules et de la rue Eugène Varlin. Le créateur de cet établissement était un Italien, d’où le nom donné à son restaurant-bal. Il faisait aussi épicerie, café et même un temps coiffeur.

L’établissement a été transformé en appartements

 

 

 

 

 

  loisirs 2 NEW

 

 

 

Autre bal connu, la salle Turbelin, avenus de la Gare, à l’angle de l’avenue des Rossignols. Actuellement, un concessionnaire automobile l’occupe.

 

 

 

  Sources: archives de la société d'histoire "Villeparisis et son passé" 

 

 

 

Par villepage - Publié dans : Histoire de Villeparisis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 15 juin 2014 7 15 /06 /Juin /2014 05:28

 

 

FETE DES PERES

 

Origine

 

En Italie, au Portugal ou en Espagne, les pères étaient fêtés depuis le Moyen Age le 19 mars, jour de la Saint-Joseph. L’habitude de les célébrer en juin vient des Etats-Unis.

.

images[4]

 

 

C’est aux Américains, semble-t-il, que l’on doit l’idée de rendre hommage aux papas.

En effet, l’idée est née à Spokane (état de Washington) : Sonora Smart Dodd fut la première personne à proposer la fête des pères. En écoutant un sermon le jour de la fête des mères en 1909, elle s’interrogea sur cette célébration : elle avait été élevée par son père, Henry Jackson Smart, après la mort de sa mère et elle voulait lui faire savoir à quel point elle lui était reconnaissante.

Comme son père était né en juin, elle choisit ce mois pour organiser la première fête des pères à Spokane le 19 juin 1910.

En 1924 le Président Calvin Coolidge soutint l’idée d’une journée nationale de fête des pères. Mais il fallut attendre 1966 et le Président Lyndon Johnson pour que fut signée la proclamation officielle d’un « Father’s Day » le troisième dimanche de juin.

C’est en 1952 que la France institua la première fête des pères.

En Belgique, elle a lieu le deuxième dimanche de juin ;

En Italie, c’est le 19 mars, jour de la Saint-Joseph.

Certains pays ont un ou deux jours de congé pour fêter les pères.

 

 

 

sonora louise smart dodd[1]

 

 

 

 

Poème de Maurice Carême  «  Volière »

 

Pour mon père

Mon père aimé, mon père à moi,

Toi qui me fais bondir

Sur tes genoux

Comme un chamois,

 

Que pourrais-je te dire

Que tu ne sais déjà?

Il fait si doux

Quand ton sourire

Eclaire tout

Sous notre toit!

Je me sens fort, je me sens roi

Quand je marche à côté de toi.

 

Poème de Stéphane Mallarmé (1842-1898)

 

Mon cher  papa (écrit à l’âge de douze ans)

 

J’avais appris un compliment,

Et j’accourais pour célébrer ta fête,

On y parlait de sentiment

De tendre amour, d’ardeur parfaite ;

 

Mais j’ai tout oublié,

Lorsque je suis venu

Je t’aime est le seul mot que j’ai bien retenu.

 

 

 

 

2553-Petit%20guitariste%20bonne%20fete%20papa mini[1]

 

 

 

 

 

7abd587c344c69bd4586b2ff6f54fade[1]

 

 

 

 

 

 

 

Par villepage - Publié dans : Histoire en général
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

MUSEE D’HISTOIRE LOCALE

 

 

Parc Honoré de Balzac

60 Rue Jean Jaurès

77270 VILLEPARISIS

 

Ouverture

tous les samedis de 10h à 12h

Et sur rendez-vous

 

ENTREE GRATUITE

 

 

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

 

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés