Dimanche 1 mars 2015 7 01 /03 /Mars /2015 03:41

 

 

 

 

La Société d’histoire

 

Villeparisis et son passé

 

ACTIVITES  2015

 

 

 

DSC00760.JPG

 

 

 

 

 14 JANVIER : galette à la salle Wissols, chemin des petits marais (derrière le collège Gérard Philipe) parking assuré ;

7 MARS : Stand à la réunion de généalogie à Claye-Souilly

14 MARS : Assemblée générale à 9h30 à la Maison pour Tous

 16 AVRIL : après-midi : promenade-visite guidée dans Paris sur le thème «  Le Paris de la Révolution » (quartier de l’Odéon, du couvent des Cordeliers à la statue de Danton, du Procope au théâtre de l'Odéon,) on revit  l'histoire de la Révolution. (durée 1h30)

Inscription avant le 5 avril

18 JUIN :  à Paris : visite du musée du vin et repas raffiné au musée

 

Le musée du Vin est implanté dans d’anciennes carrières du Moyen Âge, qui ont servi de celliers au XVe siècle. Les frères du couvent des Minimes (Passy) produisaient alors un vin très apprécié du roi Louis XIII, à partir des récoltes viticoles du flanc des coteaux de la Seine. La rue des Eaux, où siège actuellement le musée, tient son nom de la découverte au XVIIe siècle de sources thermales qui ont été exploitées pendant 200 ans.

Inscription avant le 5 avril

L’après-midi après le déjeuner, possibilité de se promener en bordure de Seine, au Champ de Mars, visite de la Maison de Balzac à côté du musée du vin ou balade sur la Seine

JUILLET/AOUT/musée ouvert tous les samedis

6 SEPTEMBRE : Forum des associations au gymnase Aubertin : stand de l’association

19/20 SEPTEMBRE : Journées du patrimoine : musée ouvert

3 OCTOBRE : en remplacement du voyage en Belgique : sortie en car en Eure et Loir : le matin, visite guidée du château d’Anet (qui a abrité les amours de Diane de Poitiers et Henri II), déjeuner au restaurant, et l’après-midi, visite du musée du peigne.

Inscription avant le 20 juin                

 

29 NOVEMBRE : repas au restaurant

DECEMBRE : date et visite  à préciser

 

Par villepage - Publié dans : Activités de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 22 février 2015 7 22 /02 /Fév /2015 05:55

 

 

 

SOUVENIRS D’UNE VILLEPARISIENNE

 

   

 

 

Pour reprendre les souvenirs chronologiquement, Villeparisis c’était :

 

- les charrettes de pailleux qui traversaient le bourg à grand bruit

 

- les soldats de la territoriale, qui en 14/18 savaient s’amuser dans les cafés

 

- la sévérité de Mr et Mme Douine, les instituteurs

 

- la rudesse des mœurs de l’époque, violence des hommes fréquentant un peu trop les cafés vis-à-vis de leur femme, dureté de certains parents avec les enfants. Rejet de ceux qui n’étaient pas dans la norme.

 

- Monsieur Edouard Chartier, ingénieur domicilié rue de Courtry. Il avait présidé aux travaux d’électrification de la ville de Naples. Il était revenu en France, accompagné d’un serviteur, le second compagnon de ma grand-mère.

 

-  les fêtes au Vieux Pays : le lundi de Pentecôte

 

- le curé qui expliquait la religion (vers les années 1920) à ces enfants pauvres en utilisant cette image :

 

«  Le Bon Dieu, c’est quand le porte-monnaie est plein, le Diable, c’est quand il est vide. »

 

- le fossé entre la vie du Vieux-Pays et celle des lotissements. Deux communautés voisines mais séparées. Et même lorsque ma famille après 1945 loua une maison en bois, rue des abeilles, derrière l’étang, il n’y eut guère d’osmose. Villeparisis, c’était le Vieux Pays.

 

- la remise des prix, moment de fierté pour la famille où l’on recevait ces livres, véritable richesse pour une famille pauvre  où l’on n’avait pas d’argent pour en acheter.

 

 

 

Ma famille quitta Villeparisis en 1952.

 

 

 

Pour terminer, je citerai deux refrains de Villeparisis que ma grand-mère chantait dans sa jeunesse :

« Chouette du Pin

You de Courtry

Claque-sabots de Villeparisis »

 

Celui-ci pour encourager les Bleuets de Villeparisis :

«  Y en a pas pour les dégotter (surpasser)

C’est les barbeaux, c’est les barbeaux (bleuets)

C’est les barbeaux de Villepataud »

 

 

 

20051208 078chorale

 

LA CHORALE

 

 

 

20051123 071

 

 

LE PATRONAGE

 

 

 

 

20051208 073les bleuets

 

 

LES BLEUETS

 

 

 

 

 

Texte de Danièle Montré publié dans le bulletin n°43/44 en 2004 de la Société d’histoire « Villeparisis et son passé »

 

Par villepage - Publié dans : Témoignages de Villeparisiens
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 15 février 2015 7 15 /02 /Fév /2015 01:16

 

 

 

SOUVENIRS D’UNE VILLEPARISIENNE

 

 

la poste 2

LA POSTE VERS 1930

 

20051208 057 concours natation

natation dans le canal  vers 1924

 

Du côté paternel, nous sommes cinq générations à avoir vécu à Villeparisis, dont trois à y  être nées : ma grand-mère, mon père et moi. C’est mon arrière arrière grand-mère qui arriva la première en 1906. Mes souvenirs sont essentiellement ceux que m’ont racontés ma grand-mère et mon père.

 

 

 

20051123-075.jpg

 

la mairie 

 

 

LA PAUVRETE ET LE TRAVAIL RARE

Société essentiellement rurale, avec quelques grandes fermes, quelques familles fortunées et la grande masse des pauvres.

Les pauvres, à cette époque, étaient d’autant plus pauvres qu’ils avaient de nombreux enfants 7 et 8 dans ma famille, mais d’autres étaient encore plus nombreux. Villeparisis, c’étaient des nuées d’enfants, qui se débrouillaient plus ou moins seuls, leurs parents journaliers, manœuvres, ouvriers agricoles, étant occupés à survivre.

Très jeunes ces enfants travaillaient dans les champs avec leurs parents : ramassage des fraises, des petits pois payés au sac de 20 kilos où se glissaient de temps en temps quelques cailloux pour les alourdir. Ramassage des pommes de terre, éclaircissement des rangs de betteraves, travail laborieux payé au rang. Ces travaux se faisaient en compagnie de saisonniers embauchés par les fermiers.

Les enfants travaillaient, mais aussi jouaient à l’extérieur bien souvent et Villeparisis devait à cette époque être une ruche bouillonnante de vie. Des jouets ? seulement ceux que l’on fabriquait, un morceau de bois entouré de chiffon faisait office de poupée, un vieux rideau tendu sur un fil à linge et découpé un parfait rideau de théâtre…

A part les petits travaux à la journée dans les fermes ou chez les personnes aisées, les emplois étaient rares pour des personnes non spécialisées. Ma grand-mère travailla dans les champs, fit un remplacement à la poste, travailla chez Lorilleux où elle faisait de la peinture au pistolet, puis alla sur Paris, avant de trouver durant la guerre un emploi stable  chez Sauter à Claye.

JOIE DE VIVRE

Entre les deux guerres, malgré les difficultés matérielles, les relations familiales et de voisinage étaient chaleureuses ; on avait le goût de la fête et des chansons.

 

 

Source:

Texte de Danièle Montré publié dans le bulletin n°43/44 en 2004 de la Société d’histoire: « Villeparisis et son passé »

 

 

Par villepage - Publié dans : Histoire de Villeparisis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 8 février 2015 7 08 /02 /Fév /2015 06:47

tombe laurence

TOMBE DE LAURENCE AU PERE LACHAISE

 

 

LAURENCE DE BALZAC

 

Laurence est la plus jeune sœur d’Honoré, elle est née à Tours le 18 avril 1802 ; c’est la troisième enfant de la famille.

Lors du séjour de la famille Balzac à Villeparisis, Laurence rencontre Monsieur  de Montzaigle. La famille est très flattée de cette relation avec un noble.

Le dimanche 12 août 1821, le contrat de mariage est signé à Paris entre Armand Désiré Michaud de Saint-Pierre de Montzaigle et Laurence Balzac. La dot de Laurence est de 30000F, comme pour Laure (lors de son mariage avec Surville l’année précédente). Le trousseau est évalué à 6000F, Mme de Montzaigle donne 3000F à son fils. Une « soirée » est donnée, Honoré est présent.

 

Le 14 août, Mme Balzac écrit à sa fille, Laure, que Montzaigle lui a donné sa parole d’honneur qu’il n’a jamais touché une fille et qu’il est vierge de toute maladie, qu’il n’a jamais été soigné, qu’il n’a jamais pris de médecine et que sa santé est parfaite. « Il n’a pas eu d’enfant qui puisse venir (le) troubler par la suite. Il n’a jamais mis les pieds dans une maison de jeu et, par la raison qu’il est un des premiers de Paris au billard, il n’a jamais joué d’argent ».

Le 1er septembre 1821, mariage de Laurence Balzac et Armand Désiré de Montzaigle.

Le mariage civil est célébré à la mairie du VIIème et la cérémonie religieuse à Saint Jean-Saint François, rue du Perche, au coin de la rue Charlot (paroisse des Balzac). Les Balzac sont officiellement domiciliés rue Portefoin, et Montzaigle à Charonne.

Les témoins, pour Laurence, sont le docteur Nacquart et François Champ « propriétaire à Villeparisis ». La famille Balzac fait imprimer deux types de faire-part : le premier, destiné aux intimes porte le nom «  Laurence Balzac » tandis que le second, pour les Montzaigle, porte la particule «  Laurence de Balzac » pour la première fois.

Le couple a deux enfants :

Armand Désiré François Alfred Michaud de Saint Pierre de Montzaigle (1822-1852)

Alphonse Ernest Louis Michaud de Saint Pierre de Montzaigle (1825-1868).

Laurence est décédée le 11 août 1825.

 

Alphonse Ernest Louis épouse en 1859 Caroline Jung et a trois enfants :

Camille Albert de Montzaigle

Laurence de Montzaigle

Paul Alphonse Désiré de Montzaigle

 

Les rumeurs entourant le fiancé Armand Désiré de Montzaigle se sont révélées exactes : joueur, coureur de jupons, brutal, contrairement à ce que Mme de Balzac écrit à sa fille Laure le 14 août, (Honoré se défiait de ce beau-frère.) Bientôt Le couple plongea dans les dettes et les saisies. La déchéance physique et morale de Laurence commença sous les coups  de la canaille qui la rejetait. Après deux grossesses successives, la jeune femme malade, affligée et désargentée mourut épuisée de misère et de chagrin et abandonnée.

Elle est enterrée au Père Lachaise. Au dos de la pierre tombale de la grand-mère maternelle Sophie Sallambier, il est indiqué qu’elle (Laurence) repose «  en face ». Effectivement, Laurence est sous une tout petite borne.

Armand Désiré de Montzaigle a servi de modèle à Balzac : on le retrouve dans quelques romans, par exemple La Femme de Trente ans, sous le nom et  les  traits d’Aiglemont : homme brutal, débauché, délaissant sa femme.

 

 

détail du plan Montsaigle

plan de montzaigle

arbre genealogique Balzac NEW

DESCENDANCE DES BALZAC

 

 

 

 

Il ne reste plus rien à Villeparisis du château des Montzaigle.

Par villepage - Publié dans : Histoire de Villeparisis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 1 février 2015 7 01 /02 /Fév /2015 03:29

 

La Société d’Histoire Locale

Villeparisis et son passé

 

CONVOCATION A L’ASSEMBLEE GENERALE 

 

 

Samedi 14 mars 2015 à 9h 30

A la Maison Pour Tous

Chemin de la Couronne à Villeparisis

 

 

ORDRE DU JOUR

 

 

1. Signature de la feuille de présence après renouvellement des cotisations (pour les retardataires) 

 N’oubliez pas votre carte de membre.

2. Bilan de l’année 2014 :

    - rapport moral par le président

    - rapport sur les activités

    - rapport financier  

3. Année 2015 : budget prévisionnel et projets

4. Questions diverses

Nous terminerons par le verre de l’amitié.

 

Si vous ne pouvez être des nôtres ce jour- là, faites vous représenter par un membre présent en signant le pouvoir ci-dessous.

 

                                                                                            Pour  le Président : François Gagnepain

 

 

 

 

                                                                               Danielle Thénault, vice-présidente

 

 

""""""""""""""""""""""""""""""""

POUVOIR

 

Nom………………………………..Prénom(s)………………………………………………..

 

Donne (nt) pouvoir à .......................................................... pour me (nous) représenter à

l’assemblée générale de la Société d’Histoire « Villeparisis et son passé » le 14 mars 2015

 

Bon pour pouvoir                                                   Bon pour acceptation de pouvoir

 

Par villepage - Publié dans : Activités de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 26 janvier 2015 1 26 /01 /Jan /2015 01:02

galette 0533

 

 

 

 

 

La Galette des Rois de la Société d’Histoire Locale de Villeparisis

 

Le mercredi 14 janvier

 

Comme tous les ans, à pareille époque,  une quarantaine d’adhérents de la Société d’Histoire Locale «  Villeparisis et son passé » se sont retrouvés, à la salle Wissols, pour partager la traditionnelle galette des Rois dans une ambiance bien sympathique et pour évoquer les projets de l’année 2015

 

 

 

 

 

galette 0544

 

 

 

galette 0543

 

 

galette 0538

 

 

 

galette 0537

 

 

 

galette 0536

 

 

 

 

galette 0535

 

 

 

 

 

Par villepage - Publié dans : Activités de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 19 janvier 2015 1 19 /01 /Jan /2015 04:16

 

 

 

BALZAC et MADAME de BERNY

 

 

 

Séjour en Touraine

  JUIN à SEPTEMBRE 1830 

 

 

 

 

grenadiere

 

La Grenadière

 

 

 

 

En 1830, Balzac avait loué à Saint-Cyr-sur-Loire la closerie de la Grenadière pour y venir avec Mme de Berny. Il la conduisit de là dans la vallée de l’Indre qu’il voulait absolument lui faire voir.

 

La Grenadière est une petite habitation située sur la rive droite de la Loire, en aval et à un mille environ du pont de Tours. En cet endroit, la rivière, large comme un lac, est parsemée d'îles vertes et bordée par une roche sur laquelle sont assises plusieurs maisons de campagne, toutes bâties en pierre blanche, entourées de clos de vigne et de jardins où les plus beaux fruits du monde mûrissent à l'exposition du midi. [...] La Grenadière, sise à mi-côte du rocher, à une centaine de pas de l'église, est un de ces vieux logis âgés de deux ou trois cents ans qui se rencontrent en Touraine dans chaque jolie situation." (La Grenadière, Pléiade, t. II, p. 421)

 

 


Cette promenade fut un splendide renouveau de leur amour. Balzac avait trente ans, elle en avait plus de cinquante ; mais dans son élégance, sa simplicité, sa distinction, elle gardait cette ultime jeunesse qui la rendait si séduisante.

Il l’aimait et il lui était reconnaissant de tant d’amour. Il avait voulu lui montrer le délicieux pays où se passerait le roman dont elle serait l’héroïne : Le Lys dans la Vallée sous les traits de Madame de Mortsauf.

Il lui raconta le baiser sur ses épaules alors qu’elle était assise sur le canapé lors du bal à l’occasion des fêtes du duc d’Angoulême, comme le baiser sur le banc  dans le jardin de Villeparisis.

 

 

DSC01315

 

 

Il ne lui avait pas  raconté tout du merveilleux roman qui s’échafaudait dans sa tête et dont il n’avait encore écrit que le commencement.

 

Le lys dans la Vallée parut en 1836.

 

Avant de mourir, Madame de Berny put le lire et elle lui écrivit : «  Le Lys est un ouvrage sublime. Je puis mourir : je suis sure que tu as sur le front la couronne que je voulais y voir ! »

 

 

Sources : La Touraine de Balzac d’Albert Arrault

 

 

 

Par villepage - Publié dans : Honoré de Balzac et Villeparisis
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 12 janvier 2015 1 12 /01 /Jan /2015 04:33

 

La Société d’histoire

Villeparisis et son passé

PROJETS 2015

 

 

 

 14 JANVIER : galette à la salle Wissols, chemin des petits marais (derrière le collège Gérard Philipe) parking assuré ;

 

7 MARS : Assemblée générale à 9h30 à la Maison pour Tous

7 ou 14 MARS : Les Amis du Passé de Mitry nous propose une conférence sur Clémenceau salle Desnos, place Cusino à Mitry

 

25 AVRIL : Les Amis du Passé de Mitry proposent une journée dans l’Oise : visite guidée du château de Compiègne, déjeûner au restaurant, visite de la faïencerie de Creil. Transport en car.   Prix : 50 euros environ

 

3/4 JUIN: 2 jours dans les Ardennes : Han sur Lesse : grottes, parc, visite de la ligne Maginot…nuit à l’hôtel, transport en car grand tourisme, repas au restaurant…

Pour de plus amples informations, contacter Françoise Koël, organisatrice du projet.

Les réponses doivent parvenir début mars.  Environ : 195 € pour une personne seule

 (partageant une chambre) et 390 € pour un couple (prix approximatifs)                   

 

JUILLET/AOUT/musée ouvert tous les samedis

SEPTEMBRE : Forum des associations : stand de l’association

 Journées du patrimoine : musée ouvert

 

3 ou 10 OCTOBRE : Les Amis du Passé de Mitry proposent : visite du château de Vaux le Vicomte, du  musée Bourdelle, et peut-être Réau et ses macarons ; déjeuner au restaurant, transport en car

 

29 NOVEMBRE : repas au restaurant

DECEMBRE : date à préciser : visite du Stade de France

 

POUR CHAQUE SORTIE, IL Y AURA UNE FICHE DE RENSEIGNEMENTS ET D’INSCRIPTION

 

Par villepage - Publié dans : Activités de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 5 janvier 2015 1 05 /01 /Jan /2015 04:24

 

 

 

La Société d’Histoire Locale

Villeparisis et son passé

Vous présente ses meilleurs vœux pour 2015

 

Et vous invite à partager la galette des Rois

 


Mercredi 14 janvier à 20h30

 

Salle Wissols, Chemin des Petits Marais

(derrière le collège Gérard Philipe)

Adhérents : 1 euro,  non-adhérents : 2 euros

Par la même occasion, vous pourrez régler votre cotisation 2015.  N’oubliez pas de rapporter votre carte d’adhérent (e).

Les tarifs sont inchangés : 13 euros pour un individuel, 20 euros pour un couple

Inscription à la galette avant le 7 janvier 2014

"""""""""""""""""""""""""""""""""""

Inscription à la galette

Coupon à renvoyer avec  le paiement à

« Villeparisis et son passé » Musée de l’histoire locale

Parc Honoré de Balzac, 60 rue Jean Jaurès,  77270 Villeparisis

NOM …………………………………………………….Prénom(s)…………………………………………..

Adresse………………………………………………………………………………………………

Tel :…………………………………………….portable……………………………………………

Nombre d’adhérents…………………x 1 euro =……………………………………………….

Nombre de non-adhérents…………    x   2 euros =………………………


Par villepage - Publié dans : Activités de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 29 décembre 2014 1 29 /12 /Déc /2014 05:56

carte voeux NEW

 

 

La Société d’Histoire

« Villeparisis et son passé »

Vous présente  ses meilleurs vœux

Pour cette nouvelle année

 

 

      

Cette carte a été réalisée par un adhérent de l’association, Pierre Harraudeau.

 

 

Par villepage - Publié dans : Histoire en général
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

MUSEE D’HISTOIRE LOCALE

 

 

Parc Honoré de Balzac

60 Rue Jean Jaurès

77270 VILLEPARISIS

 

Ouverture

tous les samedis de 10h à 12h

Et sur rendez-vous

 

ENTREE GRATUITE

 

 

Calendrier

Mars 2015
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>

 

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés